Revalorisation du métier d'enseignant : Chatel sort son plan

Clément Solym - 05.04.2010

Edition - Société - chatel - salaires - formation


Le ministre de l'Education national a annoncé dimanche 28 mars son plan pour la revalorisation du métier d'enseignant. Un communiqué du ministère précise les trois axes de revalorisation. Il s'agit d'une augmentation des salaires, de renforcer la formation et la mobilité et de permettre des réorientations.

La revalorisation des salaires sera mise en place dès la rentrée prochaine. Les stagiaires professeurs des écoles et professeurs certifiés gagneront 157 € nets de plus par mois, les stagiaires professeurs agrégés toucheront eux, 259 € nets de plus par mois. Ces augmentations équivalent en fait sur une année à un troisième mois. Enfin, les professeurs en début de carrière (7 ans maximum) gagneront 55 € nets de plus par mois. Cette mesure devrait toucher 190 000 enseignants (20 000 stagiaires et 170 000 professeurs en début de carrière) soit un quart des enseignants.

En ce qui concerne les formations, le ministère va mettre en place un « droit individuel à la formation » dès la rentrée prochaine. Les professeurs pourront « en bénéficier en dehors de [leur] temps de travail, pendant les vacances scolaires, à raison de 20 heures par an dans la limite de 120h ».

Les enseignants passeront désormais au moins deux entretiens avec les ressources humaines. Un après deux ans de carrière et un autre après 15 ans pour faire le point. Ces entretiens, un portail internet avec des offres de l'État ainsi que plusieurs autres outils et une revalorisation du parcours (encore en réflexion) permettront aux enseignants de se réorienter s'ils le désirent.

Enfin, les enseignants âgés de 50 ans devront passer obligatoirement un bilan de santé et des plans de prévention au niveau des risques physiques ou psycho-sociaux seront mis en place.