Révolution 2.0, le livre de Wael Ghonim

Clément Solym - 12.05.2011

Edition - Les maisons - ghonim - internet - revolution


Wael Ghonim, la personnalité la plus influente du monde établie par le Times, écrit un livre sur la révolution en Égypte, dont il a été l'un des instigateurs. Depuis ses pas de militants sur la Toile, le parcours est long...

Khaled Saïd avait vingt-huit ans ; sans emploi, il se rendait régulièrement dans un cybercafé d'Alexandrie. C'est là que, le 26 juin 2010, il a été menotté, emmené dans la rue et battu par deux policiers. Ces derniers ont dit à leur victime qu'elle allait mourir. Les gardiens de l'ordre public ont menacé les personnes qui s'interposaient de subir le même sort. Alors, les gens ont pris beaucoup de photographies du jeune homme. Khaled Saïd est mort.


Le lendemain, les images prises avant et après le meurtre ont été publiées sur la Toile. Wael Ghonim travaillait alors pour Google ; choqué par l'événement, il a ouvert et administré une page Facebook, intitulée « nous sommes tous Khaled Saïd », pour diffuser tous les actes de torture et de brutalité causés par la police. Le mouvement a pris de l'ampleur : « l'affaire Khaled Saïd a réveillé les consciences » a estimé Mohammed Abdel Karim, un responsable du Front démocratique.

Durant l'été, tous les quinze jours, des milliers d’Égyptiens vêtus d'un haut noir lisaient en silence le Coran ou la Bible espacés d'un mètre, car tout rassemblement était interdit. Des artistes et des personnalités politiques d'opposition, comme le prix Nobel de la paix Mohamed El Baradei, ont protesté contre les brutalités policières et le régime.

À partir du 25 janvier, le peuple s'est soulevé, contraignant Hosni Moubarak, président de l’Égypte depuis 1981, à démissionner le 11 février 2011.

Wael Ghonim a été arrêté durant douze jours pendant la révolution ; il recevra le Prix du courage John F. Kennedy à Boston, le 23 mai.

Révolution 2.0 ( Houghton Mifflin Harcourt, 2012)

Dans le livre Révolution 2.0 qu'il écrira au cours de l'année, Wael Ghonim expliquera comment il a réussi à rassembler les forces démocratiques grâce aux réseaux sociaux.

D'après CBCnews, les offres éditoriales auraient dépassé 1,93 million de dollars canadiens ! (via CBA)

Wael Ghonim a choisi la maison d'édition américaine Houghton Mifflin Harcourt ; l'éditeur, Bruce Nichols, a affirmé que le livre montrera comment les nouvelles technologies peuvent changer le monde.

Le texte sera rendu public le 25 janvier 2012, en souvenir des premières grandes manifestations. Les recettes obtenues par la vente du livre seront reversées à l'organisation fondée par l'auteur, afin de lutter contre la pauvreté et l'illettrisme en Égypte. Les nouvelles technologies joueront un rôle prépondérant dans cet organisme.

Wael Ghonim écrira aussi le livre en arabe égyptien, et rechercherait des éditeurs locaux.