Ribéry n’obtient pas gain de cause contre le livre Racaille football club

Victor De Sepausy - 30.09.2016

Edition - Société - Ribéry - livre - procès


Franck Ribéry vient de voir ses poursuites rejetées contre l’auteur et l’éditeur du livre Racaille football club (J’ai lu, 224 pages, 6,70 €). Ce procès en appel n’a pas vraiment bouleversé la condamnation en première instance. Cependant, les 5000 € de dommages et intérêts pour procédure abusive ont été écartés.

 

 

Mais les propos contre lesquels le footballeur s’insurgeait resteront bien dans ce livre. Le journaliste Daniel Riolo, dans cet ouvrage paru en 2013, décryptait les sentiments négatifs des Français à l’encontre de l’équipe des Bleus.

 

Et, dans ce cadre, il rapportait les termes de « racaille », « caïd », ou encore « Lascarface » qui étaient utilisés pour qualifier Franck Ribéry. Mais les juges ont assuré que ce n’était pas là « l’expression de l’opinion de l’auteur, mais la relation par celui-ci de celle des médias et de l’opinion », rapporte l’AFP.

 

Décidément, dans les procès que Franck Ribéry lance contre les livres qui parlent de lui, il n’arrive pas à avoir gain de cause. Déjà, en attaquant les livres qui traitaient de l’affaire Zahia, le footballeur avait perdu plusieurs procédures, notamment contre l’ouvrage La face cachée de Franck Ribéry, paru aux éditions du Moment. 


Pour approfondir

Editeur : J'Ai Lu
Genre : sports collectifs
Total pages : 224
Traducteur :
ISBN : 9782290088296

Racaille football club

de Daniel Riolo(Auteur)

Juin 2012, la France est éliminée de l'Euro. Pour la troisième fois consécutive, les Bleus quittent une grande compétition la tête basse. L'attitude des joueurs est au coeur du problème, et la récupération politique est là, en embuscade...

J'achète ce livre grand format à 6.70 €