Richard Millet songe au départ

Victor De Sepausy - 18.10.2013

Edition - Richard - Millet - entretien


S'il revient en librairie avec trois nouveaux livres, Richard Millet songe de plus en plus sérieusement à quitter une France qu'il confie pourtant aimer encore. Nos confrères du Figaro sont allés à la rencontre de cet écrivain qui se dit être devenu un véritable paria après la publication explosifive de son Eloge littéraire d'Anders Breivik.

 

Et s'il accuse les médias d'avoir participé de ce phénomène, ce qui le rend le plus en colère, c'est que de très nombreux papiers ont été signés par des journalistes qui n'avaient même pas pris la peine d'ouvrir son ouvrage.

 

Presque évincé de Gallimard et honni par une France bien-pensante,  Richard Millet regrette qu'il soit « devenu impossible d'évoquer » certaines « grandes questions, tout comme les problèmes liés à l'immigration massive, sans être traité de fasciste. C'est un comble ! On ne sait plus supporter le réel, sa noirceur. »




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.