Ringo Starr donne le rythme au rayon livres pour enfants

Julien Helmlinger - 04.02.2014

Edition - International - Ringo Starr - Beatles - Octopus's Garden


Les deux rescapés des Beatles ont renoué dernièrement avec le show à l'occasion des Grammy Awards, un peu à l'ombre des Français de Daft Punk. On apprend aussi que le batteur Ringo Starr a fini par décliner sa chanson Octopus's Garden sous forme de livre pour enfants. Un titre qui figurait sur l'album Abbey Road, sorti en 1969, avec des paroles évoquant notamment la passion des poulpes pour le jardinage sous-marin. L'illustrateur Ben Cort s'est quant à lui occupé des dessins, que l'on nous promet hauts en couleurs.

 

 

 

 

Il aura fallu 46 ans pour que la chanson ne devienne livre, richement illustré par Ben Cort, l'auteur de la série best-seller Aliens in Underpants, ou encore The Shark in the Dark. Le titre a été publié chez Simon & Schuster, ce mardi, et comprend notamment un cd avec de nouvelles interprétations de Octopus's Garden, certaines jouées en live et d'autres versions parlées. 

 

C'est en 1968 que le batteur, alors en vacances avec sa famille, en Sardaigne, découvre par les récits d'un capitaine de navire, le mode de vie des poulpes dont il vient de goûter la saveur. Et voilà que le batteur se laisse inspirer par le comportement de ces animaux, dans les fonds marins, et comment ils ramassent des objets brillants et des pierres, pour se constituer un jardin...

 

Si la chanson comme le livre racontent une histoire un peu naïve en surface, ils évoquent également par métaphores une période difficile qu'a eu à traverser la formation des Beatles en 1968-1969. Car avant de partir pour ce voyage en Italie, en claquant la porte des studios EMI, Ringo Starr avait brièvement quitté le groupe après un enregistrement réalisé dans une humeur exécrable. 

 

Une histoire qui s'était bien terminée, puisqu'après quelques échanges de télégrammes avec ses complices le batteur avait été accueilli à nouveau dans un studio rempli de fleurs... Ci-dessous, Ringo Starr présente le bouquin, en musique :