Roald Dahl : une citation de Matilda imprimée sur une tasse provoque l'indignation

Camille Cado - 25.08.2020

Edition - Société - tasse roald dahl - Sainsbury's roald dahl - citation Matilda polemique


La chaîne de supermarchés britannique Sainsbury’s a retiré de la vente des tasses imprimées sur lesquelles apparaissait une citation de Matilda, l’un des ouvrages phares de Roald Dahl, à la demande de nombreux clients. Ces derniers accusaient l’énoncé de promouvoir la violence domestique. 
 

« A brilliant idea hit her », soit « une idée brillante l’a frappée » inscrit sur une tasse, a suscité l’indignation d’un grand nombre d’utilisateurs sur Twitter, la semaine dernière, après que la photographie du mug a circulé sur le réseau social. En cause, l’énoncé, qui, selon eux, encouragerait ou banaliserait la violence domestique. 

Les consommateurs ont également demandé à la chaîne de supermarchés Sainsbury’s de retirer le mug de la vente. « Sainsbury’s, supprimez cet objet offensant et abusif. Pourquoi soutiendriez-vous la violence domestique ? » s’exaspère l’un d’entre eux. 
 
 


Une citation ambiguë ?


Ruth Mason de l’Association caritative Women’s Aid a également fait part de sa colère. « Nous avons été consternés » explique-t-elle, avant d’évoquer que le problème résidait dans l’ambiguïté de la citation. 

« Ce slogan peut être lu de deux manières. On peut le lire comme l’écrivait l’auteur Roald Dahl dans Matilda : “Quand, enfin, le germe d’une idée brillante l’a frappée.” Néanmoins, cela peut également être lu — comme beaucoup l’ont remarqué et commenté sur les réseaux sociaux — comme une banalisation des violences que subissent des femmes dans leur foyer. »

Et de préciser que « l’utilisation d’une police différente et de majuscules pour les mots “hit her” accentue davantage l’ambiguïté ».
 

Une idiotie” : les fans de Roal Dahl sur le front


Face à cette controverse, les adeptes de l’écrivain britanniques se sont évidemment mobilisés pour mener bataille. « Une idée brillante l’a frappée. Elle a eu une idée géniale. Qui va lire une tasse et y trouver la permission de frapper sa femme ? “Oh c’est bon chérie, la tasse l’a dit” » a ainsi commenté Emma Webb, l’une des membres de Civitas, une organisation britannique en charge de promouvoir la liberté d’expression et de favoriser le débat public.

« J’espère que Sainsbury’s résistera à cette idiotie » reprend-elle. Et d’insister :  « “Une idée brillante l’a frappée” ne signifie pas “une idée brillante : frappez-la !” »
 
   

Malgré la mobilisation des fans de l’écrivain, qui ont riposté et encouragé la chaîne de supermarché à ne pas plier, Sainsbury’s a retiré les tasses de la vente. « Nous nous excusons auprès des clients pour tous les bouleversements que cela a pu causer », a déclaré un porte-parole de la grande surface dans un communiqué.

« Nous travaillons avec l’équipe des licences Roald Dahl pour retirer ces tasses de la vente, pendant que le design est examiné » a-t-il conclu. 

via DailyMail

Photographie : Twitter



Commentaires
Bonjour ActuaLitté,

"après que la photographie du mug ait circulé", vraiment ?

Ne pensez-vous pas (comme moi, mais oui) qu'un site exclusivement consacré au livre et à la littérature devrait prendre garde à connaître sur le bout des doigts les règles d'emploi du subjonctif ?

(Étant de fort belle humeur - mon éditeur ayant eu le bon goût d'accepter de doubler mes à-valoir –, je ne m'offusquerai pas que vous corrigiez l'erreur sans publier le présent commentaire. tongue laugh )
Bonjour Monsieur,



Merci de votre commentaire, l’erreur est corrigée.
Une brillante idée a frappé Sainsbury's :retirer de la vente ses foutues tasses.
"Le progrès fait rage et le futur ne manque pas d'avenir" ( P. Meyer).



Quand une nouvelle "idée brillante" s'invite sur les réseaux sociaux... Nous vivons une époque moderne !
Je me réveille, je lis ça, je suis consternée pour la journée ! Des frappés de connerie on en trouve partout !
Sainsbury aurait dû dire à ces crétin(e)s de se faire greffer un nouveau cerveau !! Qu’auraient elles/ils dit si la citation avait été « A brilliant idea hit HIM » ? Qu’elle faisait l’apologie des « violences policières » contre les hommes ? Des agressions de policiers ? Du racisme anti-blanc/anti-noir/anti-jaune, etc. dont les victimes sont des hommes ? La connerie de ces pitoyables ayatollahs de la pensée est sans limite !
On peut s'offusquer du texte ambigu comme de "l'idiotie" de ceux qui veulent le supprimer, mais les vrais crétins me semblent être le graphiste qui a proposé cette façon ambiguë d'écrire la citation et le responsable produit qui l'a acceptée.
En effet. On peut se demander 1. pourquoi ce graphisme "A brillant idea HIT HER" et 2. pourquoi cette citation ( en quoi est-elle originale ?, etc.

Néanmoins, il faut avoir l'esprit tordu / de sacrés préjugés / être aveuglé(e) par son idéologie pour y voir une apologie de la violence contre les femmes. Nul doute que ces ayatollahs trouveraient de pareils exemples dans Alice au pays des merveilles ou dans n'importe quel autre livre.
Hit her... Sous-entendu...frappez la tasse...
Les amputés du bulbe ne se comptent plus, hélas. Toujours prêts à dénoncer ce qu’ils estiment être contraire à la morale. Qu’ils apprennent déjà la grammaire ou l’orthographe. Cela leur fera le plus grand bien. Mais je crains que leur cas soit désespéré. On est arrivé à un point de non-retour.
Ce que vous dites est tellement vrai . J’ajouterais que ce n'est même pas "la" morale mais "leur" morale, qu'ils cherchent à imposer ( et de quel droit ???)
A force de conneries, on va abandonner ou passer à côté de vrais problèmes!
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.