Robert Harris somme la BBC d'en faire plus pour le livre

Julien Helmlinger - 29.01.2015

Edition - International - Robert Harris - Auteurs - écrivains - Médias


Le romancier britannique Robert Harris a non seulement écrit des bestsellers, comme Fatherland et Archangel, mais aussi travaillé en tant que journaliste pour la BBC. Alors qu'il s'exprimait lors de la cérémonie de remise des prix Costa, dont il présidait le jury, l'auteur a conseillé à la BBC de donner davantage de place aux écrivains, « à un moment où ils doivent se battre comme des fous pour obtenir une couverture » de la part des médias.

 

 

Chris Rogers, Helen Macdonald et Robert Harris, de gauche à droite

 

 

Robert Harris a interpellé le directeur général de la BBC, Lord Tony Hall, lui demandant d'en « faire un peu plus pour le marché du livre, s'il vous plaît ». Il a notamment rappelé que dans les années 1970, au moment de la création du prix littéraire, la société diffusait deux émissions entièrement consacrées au livre sur ses chaînes, alors que désormais elle n'en propose plus, selon lui.

 

« Ce serait une honte si la BBC, une organisation financée par l'argent public, ne devait pas en faire un peu plus pour aider nos affaires de livres », a-t-il notamment soutenu, sous les acclamations d'un public composé d'auteurs et d'autres personnalités de l'industrie de l'édition.

 

Face à ce discours, un porte-parole de la BBC plaide que les livres et leurs auteurs sont « au cœur » de la société britannique. Il pointe quant à lui les émissions Meet The Author et Talking Books, diffusées sur News Channel, ou encore Open Book sur Radio 4 et le Simon Mayo's Book Club sur Radio 2.

 

Le porte-parole évoque également les documentaires proposés tout au long de l'année, Secret Life of Books sur BBC Four, ainsi qu'un nouveau service en ligne : Books at the BBC.

 

Lors de la remise des prix, les Costa Book Awards ont notamment consacré H is for Hawk, signé Helen Macdonald, livre de l'année 2014.