Robert Nye, auteur du roman Falstaff, est décédé à l'âge de 77 ans

Orianne Vialo - 08.07.2016

Edition - Société - Robert Nye décès - décès auteur Robert Nye - Falstaff Robert Nye


Le poète et auteur anglais Robert Nye est décédé à l’âge de 77 ans, des causes d’un cancer, le 2 juillet dernier, dans un hospice près de Cork (Irlande). Il était principalement connu pour s’être inspiré des légendes galloises et celtiques pour ses fictions destinées aux adultes et aux enfants. Mais sa marque de fabrique était de mettre en scène des personnages crées par William Shakespeare lui-même, comme Falstaff (1976), Mrs. Shakespeare: The Complete Works (1993) ou encore The Late Mr. Shakespeare (1998). 

 

 

 

Né le 15 mars 1939 à Londres, Robert Nye a grandi à Southend, dans le comté de l’Essex. Dès son plus jeune âge, il montre un grand attachement à la littérature, et plus particulièrement à la poésie. Dès sa sortie de l’école en 1955, à l’âge de 16 ans, il publie son premier poème dans un magazine édité à Londres.

 

Plus tard, il écrit des poèmes pour des magazines littéraires tels que The Atlantic Monthly (américain), Encounter (anglo-américain), The Listener (britannique), The Scotman (écossais) et The Times of London, tout en jonglant entre les métiers de journaliste, facteur, ou encore laitier. 

 

Après avoir publié deux recueils de poèmes, Juvenilia 1 (1961) et Juvenilia 2 (1963), tous bien accueillis par la critique puisqu’il remporte le prix Eric Gregory en 1964 — est un prix littéraire accordé par la Société des Auteurs aux britanniques poètes —, il s’essaie à la littérature jeunesse avec Taliesen et March Has Horse’s Ears, tous deux publiés en 1966 aux éditions Hill and Wang et inspirés de contes et légendes du Pays de Gales. 

 

Son premier roman pour adultes, Doubtfire, est publié en 1967 aux éditions Hill and Wang. Il y retrace les aventures de Jeanne d’Arc, et de créatures mythiques, représentées dans l’imaginaire d’un ado en pleine crise identitaire, et à la personnalité troublée.

 

Cependant, ce n’est qu’en 1976 qu’il publie son roman Falstaff, pour lequel il reçoit les prix de la fiction du Guardian, et le Hawthornden Prize. À la suite de ce premier succès, il se découvre une passion pour la fiction dans laquelle il met en scène des personnalités d’époque, ou des personnages créés par Shakespeare.  

 

Le roman Falstaff avait été publié aux éditions Age d’Homme en 1991, traduit par Jean Lacroix.

 

(via The New York Times, The Independant)


Pour approfondir

Editeur : Age D'Homme
Genre : romans et...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782825101551

Falstaff

de Robert Nye (Auteur)

J'achète ce livre grand format à 19 €