Robert Pirsig, auteur du Traité du zen et de l'entretien des motocyclettes, est mort

Bouder Robin - 26.04.2017

Edition - Société - mort robert pirsig - traité du zen - décès robert pirsig


Ce lundi 24 avril, l'écrivain et philosophe américain Robert Pirsig est décédé, à l'âge de 88 ans. Il était l'auteur du best-seller international Traité du zen et de l'entretien des motocyclettes, vendu à 5 millions d'exemplaires depuis sa publication en 1974.

 


Robert Pirsig (Ian Glendinning, CC BY 2.5)

 

Cela faisait un moment que la santé de l'écrivain se dégradait. Robert M. Pirsig s'est finalement éteint le 24 avril chez lui, dans le Maine, comme l'a confirmé son épouse Wendy à son éditeur, Peter Hubbard.

 

Né dans le Minneapolis, Pirsig a connu la gloire et la déchéance tout au long de sa vie. Après avoir obtenu son diplôme d'études secondaires à l'âge de 15 ans, il poursuit des études en philosophie et deviendra rédacteur technique et professeur d'anglais. Malheureusement, ses problèmes de santé le rattrapent et le forcent à l'hospitalisation dans les années 1960, alors que Pirsig est diagnostiqué schizophrène. La suite est plus joyeuse.

 

L'histoire de son Traité du zen et de l'entretien des motocyclettes est presque miraculeuse : après avoir été rejeté par une centaine d'éditeurs, le manuscrit est finalement publié en 1974 par William Morrow & Company. Le livre raconte l'histoire quasi-autobiographique d'un père et de son fils qui partent en road-trip en motocyclette dans l'ouest des États-Unis, mêlée de pensées philosophiques chères à l'auteur américain. Pour l'écrire, Pirsig s'est servi de sa propre expérience, et notamment de son voyage en motocyclette avec son fils aîné Christopher, en 1968, ainsi que de la maladie qui a brisé une partie de sa vie.

 

Selon Pirsig, ses personnages « tentent de résoudre le conflit qui existe entre des valeurs pragmatiques, sur lesquelles se base la mécanique d'une motocyclette par exemple, et d'autres plus romantiques, comme lorsqu'on découvre la beauté des routes de campagne. » Un juste mélange qui a valu au livre de devenir un best-seller immédiat, vendu à 5 millions d'exemplaires dans le monde.

En France, le Traité de Robert Pirsig est disponible en poche chez Points, dans un traduction de Sophie Mayoux, Andrée Mayoux et Maurice Pons.


Une suite sera publiée en 1991 : Lila : Enquête sur la morale, qui aura moins de succès mais confirmera le talent de l'auteur et continuera sa réflexion autour des notions de « Bien » et de « Qualité » amorcées dans le premier volume. Les 30 dernières années de sa vie, Robert Pirsig les passera aux côtés de sa femme, entouré par ses enfants et petits-enfants, le plus loin possible de la notoriété qu'il ne pensait pas avoir. Restent à l'écrit ses leçons de vie inspirantes.



Via The New York Times