Roger Hanin, un acteur mais aussi un auteur

Victor De Sepausy - 12.02.2015

Edition - Roger - Hanin - acteur


L'acteur Roger Hanin vient de s'éteindre à l'âge de 89 ans. La première image qui vient de lui est souvent aujourd'hui celle de l'incarnation du commissaire Navarro, dans une série télévisée qui eut ses heures de gloire sur TF1 de 1989 à 2007.

 

Ayant joué dans des centaines de films et téléfilms, Roger Hanin aimait aussi écrire. On lui doit de nombreux romans, principalement publiés chez Grasset. Interrogé par L'Express en 1996 à l'occasion de la sortie de son troisième roman, Les sanglots de la fête, il s'exclamait : « Seule la diversité m'intéresse. Dans l'écriture j'expulse tout de moi, y compris Navarro. »

 

Né en Algérie en 1925 dans une famille modeste, Roger Hanin, fils de fonctionnaires des PTT, fit des études de pharmacie avant de se tourner, un peu par hasard, vers les arts dramatiques, avec le succès que l'on sait. Proche de François Mitterrand, dont il était le beau-frère par alliance, Roger Hanin aura incarné au théâtre de très nombreux rôles, notamment dans des pièces de Shakespeare. 

 

Dans un communiqué, Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, a rendu hommage à Roger Hanin.

 

« Pour des millions de Français, la disparition de Roger Hanin est celle du commissaire Navarro, rôle qu'il a tenu durant près de vingt ans avec tant de succès. Pour autant, sa carrière ne s'y résume résolument pas.

 

On se souviendra ainsi de l'acteur du Coup de Sirocco et du Grand Pardon, ou encore, des films qu'il tourna avec Claude Chabrol, où il se parodia avec beaucoup d'humour en incarnant le 'Tigre'. Quelques années plus tôt, un autre grand cinéaste, Luchino Visconti, lui avait offert un très beau rôle dans ce qui est devenu un classique du septième art, Rocco et ses frères.

 

La célébrité qu'il devait au cinéma et à la télévision ne doit pas faire oublier que Roger Hanin venait du théâtre. Il était profondément heureux d'avoir pu, tout au long de sa carrière, incarner les grands rôle du répertoire, d'avoir joué Shakespeare, Molière, Claudel, Beckett.

 

Chassé du lycée par les lois antisémites de Vichy, Roger Hanin s'est engagé dans les grands combats de la Cité, depuis qu'à moins de 20 ans il avait rejoint les Forces Françaises Libres. Il restera pour chacun de nous une belle incarnation de cette culture qui sait se faire à la fois populaire, engagée et exigeante, et qui sait toucher le plus grand nombre sans jamais renoncer à son ambition d'élever le public et de lui offrir ce qu'il y a de meilleur. »




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.