Romain Hugault : des Pin-up Wings au timbre Roland Garros

Julien Helmlinger - 27.08.2013

Edition - International - Romain Huguault - Rolan Garros - Timbre


Cette année 2013 marque la célébration du centenaire de la toute première traversée aérienne de la mer Méditerranée, effectuée par Roland Garros. Un exploit qui mérite bien son timbre commémoratif. Et c'est Romain Hugault, véritable spécialiste du croquage d'avions dans l'univers de la BD, artiste notamment derrière les vignettes de Le Grand Duc et Le pilote à l'Edelweiss, qui a prêté son coup de crayon à l'hommage.

 

 

 

 

Ce timbre collector sera disponible à partir du 21 septembre prochain dans les bureaux de poste français, peut-être même en avant-première dans certains points de vente. Une édition tirée à 1,2 million d'exemplaires, pour une une valeur de 3,40 euros pièce.

 

L'aviateur est passé à la postérité le 23 septembre 1913, en devenant le premier homme à traverser la Méditerranée en avion. Un trajet, dirigé à la boussole, et d'une durée de 7 heures et 53 minutes qui allait faire de lui la coqueluche nationale du moment.

 

Comme tout le monde n'est pas philatéliste, voici pour les choses sérieuses. Déjà au cours de la Seconde Guerre mondiale, les pilotes américains s'étaient rendu compte que si un avion c'est beau, ça a quand même plus de gueule quand la machine est assortie d'une nana glamour.

 

Une vieille tradition dans le milieu de l'aviation, un brin machiste certes, mais on pardonne volontiers un petit écart aux chevaliers du ciel qui vont risquer leur vie pour la patrie.

 

En marge de son labeur visant à nous concocter le dernier opus du Pilote à l'Edelweiss pour Noël, Romain Huguault s'amuse à rendre son hommage à cette pratique. Il a publié son troisième album d'illustrations, dans la série Pin-up Wings, le 19 juin aux éditions Paquet.