Romans noirs : les écrivains français sérieusement concurrencés

Victor De Sepausy - 01.07.2013

Edition - romans - noirs - français


Depuis le succès rencontré par la trilogie Millénium de l'écrivain suédois Stieg Larsson dès le milieu des années 2000, mieux vaut, aujourd'hui, être un auteur nordique pour publier ses romans noirs en France. La 16ème édition du Festival du roman noir à Frontignan, qui se déroulait samedi et dimanche, aura été l'occasion de reconnaître cette problématique, rapporte l'AFP.

 

Et, même si dans les librairies, un quart des ventes sont des romans noirs, les titres français n'ont pas forcément la cote. Les lecteur sont plus attirés par les publications américaines, scandinaves, voire italiennes, allemande et même russes.

 

Si le polar est sans doute le genre qui se vend le mieux, c'est aussi le genre le plus concurrentiel. Et tout le monde ne peut être être Fred Vargas, Karine Giebel ou encore Maxim Chattam pour tenter de rivaliser avec les Dan Brown, James Patterson, Mary Higgins Clark ou encore Ruth Rendell. Et, ce qui n'arrange pas la situation, les lecteurs français sont plutôt demandeurs de polars étrangers.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.