Rowling contre la publication de la photo de son fils

Clément Solym - 11.03.2008

Edition - Justice - Rowling - photo - fils


Une photo de son fils publiée alors qu'il avait 18 mois avait provoqué la colère de J.K. Rowling qui fut déboutée par la Haute Cour de Londres l'an dernier. L'auteure avait alors avancé la protection de la vie privée, mais rien n'y fit. L'agence photo avait rétorqué qu'il n'existait aucune preuve que l'enfant ait été blessé.

Prise à Édimbourg en 2004, la famille n'avait pas eu connaissance de ce cliché avant qu'il soit publié. La loi ne stipule rien à l'égard des célébrités « qui exclurait la presse de ce qu'ils décident de faire avec leurs enfants », avait conclu la Cour.

« Déçue par l'arrêt », Rowling, qui est également membre d'une fondation venant en aide aux enfants, ajoute : « Notre objectif n'a été que de protéger nos enfants contre l'intrusion de presse au cours de leur enfance. » C'est le Sunday Express qui avait publié cette photo.

Aujourd'hui, J.K. revient à la charge : « Il ne s'agit pas du droit des adultes. Cela concerne le droit des enfants. »