Rowling écrit à une jeune fille, sauvée de la dépression par Harry Potter

Clément Solym - 30.06.2012

Edition - International - JK Rowling - lettre - conte de fées


La littérature a cela de beau qu'elle fournit parfois des outils pour mieux appréhender le monde. L'exemple de Sacia Flowers est en train de faire le tour de la planète. Lectrice d'Harry Potter, elle a adressé une lettre à la romancière JK Rowling, pour la remercier de ce qu'elle a pu lui apporter. C'est que, victime d'humiliation et d'agressions, le bullying, elle a puisé dans Poudlard de quoi affronter le monde. 

 

Seule dans une école de 13.777 élèves, isolée et sans ami à qui se confier, elle vivait dans la crainte et les larmes, loin de sa famille… Âgée de 22 ans, elle a rapidement été privée de sa mère, reconnue coupable de consommation de cocaïne. Cinquième enfant, ses trois frères aînés avaient déjà été placés dans des familles d'accueil.

 

Son père s'était suicidé, alors qu'elle n'avait que 9 mois. Pendu. Bref, une version revisitée de Cosette, sans Jean Valjean pour tirer la pauvrette de cet enfer. Dès cinq ans, elle dut apprendre à faire à manger, pour être autonome, et parfois, ses repas furent constitués de pain et de mayonnaise…

 

Et c'est au cours de sa scolarité que les ennuis ont commencé. Les autres élèves se moquèrent d'elle, lui jetèrent de la nourriture au visage, ou se moquaient de ses cheveux courts et de ses bonnes notes. Durant les cours de sport, on cachait ses vêtements de ville, pour qu'elle ne puisse pas se changer en sortant de cours. 

 

Ses résultats scolaires sont excellents, et avec le temps, la situation empire. Elle avait l'âge d'Harry Potter. Et l'apprenti sorcier est devenu son premier ami. Son seul ami. Orpheline, comme Potter, elle s'est rapidement reconnue. Et à l'âge de 16 ans, elle décida d'écrire à Rowling. 

 

 

 

 

« Harry fut mon meilleur ami, quand j'en ai eu le plus besoin et il m'a prêté son monde, pour échapper à mon chagrin et mes blessures. Pour cela, je vous remercie du plus profond de mon coeur. Pour moi, c'est comme si, avec Harry, nous avions grandi ensemble. »

 

Et de conclure qu'elle n'attendait pas de réponses.

 

Mais les contes de fées commencent parfois comme cela. Un courrier arrive quelques semaines plus tard. "Privé et confidentiel". Avec un tampon de la Royal Mail… d'Ecosse. À l'intérieur, une lettre. Avec une chouette en relief, en or. Une lettre signée Rowling.

 

Qui lui apportait des gages de sympathie et d'affection. 

I know what it is like to be picked on, as it happened to me, too, throughout my adolescence. I can only wish that you have the same experience that I did, and become happier and more secure the older you get. Being a teenager can be completely horrible, and many of the most successful people I know felt the same way … You're now standing on the threshold of a very different phase in your life, one where you are much more likely to find kindred spirits, and much less likely to be subject to the pressures of your teenage years.

 

Et parfois, les contes de fées donnent à Cendrillon une raison d'espérer. Et une autre...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.