Rowling quitte son agent historique, Christopher Little

Clément Solym - 30.06.2011

Edition - Société - rowling - quitter - agent


La nouvelle peut sidérer : à une semaine à peine du lancement de Pottermore, dont le nom de domaine est pourtant détenu par Christopher Little, JK Rowling a décidé de quitter celui qui l'a propulsée.

En effet, Neil Blair, qui travaillait avec Christopher Little Literary Agency, vient de quitter la société, pour créer sa propre compagnie, The Blair Partnership. Et Rowling a décidé de partir avec lui, ayant « achevé son contrat » avec Little.

« Nous sommes en mesure de confirmer que JK Rowling a mis fin à son contrat avec la Christopher Little Literary Agency. Elle sera représentée dès à présent par Neil Blair, qui a quitté Christopher Little Literary Agency, et monté The Blair Partnership », confirme une déclaration des représentants de Rowling.


Blair travaille actuellement avec l'agence numérique TH_NK située dans l'est de Londres, et les deux sociétés ont collaboré au développement du site Pottermore, au travers duquel les ebooks seront vendus en exclusivité.

Suite à cette décision, la maison Gallimard nous expliquait son désarroi. Alban Cerisier nous expliquait en effet : « Ce que je peux vous dire, c'est que pour nous, c'est quelque chose qui est problématique, pour l'éditeur de l'oeuvre.

Une situation dont on ne voudrait pas qu'elle fasse école, très clairement, dans la mesure où l'édition est fondée, dans son principe, sur des systèmes de péréquations, et a fortiori, dans l'édition littéraire. Mais si l'on brise les éléments de cette péréquation, on met en péril, nécessairement, des équilibres de la création.
» (notre actualitté)

Little comme Blair n'ont pas commenté cette annonce.