Rowling ulcérée contre David Cameron et la presse britannique

Clément Solym - 02.12.2012

Edition - Justice - Rowling - protection de la vie privée - Royaume-Uni


Nombre de célébrités britanniques avaient fait les frais d'écoutes téléphoniques infondées et abusives. Au rang de ces prestigieuses personnalités, on trouvait la romancière J.K. Rowling, qui promettait, début septembre, de porter plainte, fut-ce pour violation de la vie privée. 

 


Ah tu en veux à ma vie privée ? I'll Put a Spell On You

 

 

Le journal News of the World était au coeur de cette affaire, et partant de ces pratiques délictueuses, le monde britannique découvrait que cette méthode avait été quelque peu généralisée. Ainsi, l'ex-femme de Paul McCartney et bien d'autres s'étaient retrouvés sur écoute. Rowling n'avait pas manqué, par le biais de ses avocats, de signifier son mécontentement

 

Or, voilà qu'hier, lassée de ce que l'affaire n'avance pas, la romancière en a remis une couche : elle interpelle les dirigeants politiques, pour qu'ils fassent urgemment cesser ces pratiques. Et mettre au pas les journaux qui y avaient eu recours. L'auteure fait partie de la dizaine de personnalités auditionnées sur cette intrusion dans leur vie privée de stars. 

 

Rowling s'est déclarée « alarmée et consternée » par la tièdeur molle du premier ministre, David Cameron. Le rapport de 2000 pages du juge Brian Leveson, diffusé jeudi, concluait que la presse avait « fait des ravages dans la vie de personnes innocentes », et recommandait la création d'un organisme indépendant, par le biais légal. Et Cameron, plus coulant qu'un flamby, s'est contenté d'accueillir du bout des lèvres la création de nouvelles lois pour la régulation des pratiques. 

 

De crainte que celles-ci ne menacent la liberté de la presse. 

 

Et c'est sur Hacked Off que Rowling a décidé de réagir, sans mâcher ses mots. Ce site, qui milite pour la défense des droits des citoyens et e respect des libertés, donne la parole à la romancière qui redoute un manque d'action, et que la presse ne change rien à son comportement, de par la mollesse de Cameron.

 

« Ayant reçu les gages de bonne foi de David Cameron dans les premiers temps de l'enquête, je ne suis qu'une des nombreuses personnes qui se sentent dupées et en colère, prises dans ce sillage de mensonges. » Et l'on sait qu'avec  la presse, Rowling a déjà connu de vilains déboires, quant à la protection de sa vie privée.

 

« À l'heure actuelle, seuls ceux d'entre nous qui peuvent s'offrir les services immensément coûteux, longs et stressants d'un système judiciaire sont alors en mesure de se dresser contre une violation grave de la vie privée ; et même cela n'offre que peu de protection contre les pratiques injustifiées, insidieuses et souvent illégales, soulignées par les conclusions de l'enquête Leveson. »

 

Affaire à suivre...

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.