Royal veut des internats de proximité

Clément Solym - 26.09.2011

Edition - Société - royal - scolarité - eleves


À l'occasion d'une des multiples déclarations de la candidate socialiste, qui en dépit des sondages continue de faire entendre sa voix, c'est encore une fois sur le thème de l'éducation qu'a été porté le débat.

En effet, dans un entretien exclusif livré à Libération, la candidate explique que pour lutter contre l'échec scolaire, elle envisagerait la mise en place d'internats de proximité. Sur le même modèle donc que la police de proximité, selon toute vraisemblance.

« Ce serait de don­ner l'opportunité à tous les enfants dans les écoles de pou­voir accé­der à des inter­nats sco­laires de proxi­mité qui ne dis­qua­li­fient pas les parents et qui donnent à tous les enfants un enca­dre­ment éduca­tif dès le plus jeune âge », explique la candidate malheureuse de 2007.

Ces établissements offriraient un encadrement pour les élèves, à qui l'on apprendrait à chanter la Marseillaise et saluer le drapeau.

Ah, non, ces deux propositions ont été retirées du programme : pas de cours de chant dans les internats...