Royaume-Uni : 127 bibliothèques ont mis la clé sous la porte en 2017/2018

Antoine Oury - 17.12.2018

Edition - Bibliothèques - Royaume-Uni bibliotheques - fermetures bibliotheques - bibliotheque angleterre fermeture


Le CIPFA, ou Chartered Institute of Public Finance and Accountancy, qui rend compte de l'utilisation de l'argent public au Royaume-Uni, a fait le compte de la situation des bibliothèques au Royaume-Uni. 127 établissements ont fermé leurs portes sur l'année 2017/2018, tandis que la fréquentation baisse, avec 10 millions de visiteurs en moins, pour atteindre 233 millions d'usagers.

IMG_8555

(Juan José Richards Echeverría, CC BY-NC-ND 2.0)



Le dernier rapport du CIPFA n'est pas porteur de nouvelles réjouissantes, bien au contraire. Ce sont donc 127 établissements de lecture publique qui ont fermé leurs portes sur l'année 2017/2018, tandis que 712 équivalents temps plein ont disparu des organigrammes des bibliothèques. Les dépenses des collectivités au titre des bibliothèques, elles, ont chuté de 30 millions £, soit 33 millions € environ.

Ce sont désormais plus de 51.000 volontaires qui sont à l'oeuvre sur tout le Royaume-Uni pour tenir et assurer le service public de la lecture, en gérant parfois de manière autonome des établissements totalement délaissés par les pouvoirs publics.

« Les bibliothèques ont été confrontées à d'importantes coupes budgétaires sous l'austérité, les collectivités ayant été contraintes de réduire les dépenses consacrées à tous les services dits “non essentiels” dans tous les domaines », explique Rob Whiteman, PDG du CIPFA. Visiblement, les efforts des professionnels britanniques en matière d'advocacy, la mission de défense et de valorisation des bibliothèques, de leurs missions et effets, n'ont pas porté leurs fruits.

« Nous pouvons considérer que les bibliothèques sont un peu comme le canari dans la mine de charbon pour ce qui se passe en ce moment du côté des administrations locales », ajoute Whiteman, « car nous constatons que cela préfigure d'autres situations similaires, dans d'autres secteurs. »

Malgré la bonne fréquentation des trois premiers établissements du pays, celle des bibliothèques, en moyenne, a chuté, et l'on déplore une perte de 10 millions d'usagers, ce qui n'est guère étonnant en période d'austérité et de réduction des investissements. 


J.K. Rowling, Neil Gaiman et Philip Pullman
au secours des bibliothèques


Environ 182 millions de livres ont été empruntés par 7,9 millions d'inscrits dans les bibliothèques britanniques, annonce le CIPFA.



Les chiffres avancés sont tirés d'un sondage envoyé à 205 collectivités d'Angleterre, du Pays de Galles et d'Écosse, pour un taux de réponse de 81 %, soit 166 questionnaires retournés.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.