medias

Royaume-Uni : fermetures de bibliothèques et mobilisation citoyenne

Clément Solym - 07.11.2012

Edition - Bibliothèques - Royaume-Uni - Bibliothèques - Restrictions budgétaires


Face à la crise, les temps sont à la rigueur, et notamment pour les collectivités locales. Sur 4000 bibliothèques publiques du pays, plus de 300 ont été, ou sont, contraintes à la fermeture. Et comme pour confirmer la tendance, à l'occasion du dernier congrès du parti conservateur, le premier ministre David Cameron a annoncé « dix milliards de livres de coupes budgétaires supplémentaires par an ». Pendant ce temps, à Friern Barnet, les habitants continuent d'espérer pouvoir sauver leur bibliothèque.

 

 

Save Kensal Rise Library, Occupy London

ijclark, CC BY-NC 2.0

 

Dans le nord de Londres, à Friern Barnet, des squatteurs ont envahi des bâtiments publics depuis le mois de septembre. Ceux-ci ont entrepris d'ouvrir eux-mêmes leur propre bibliothèque communautaire et attendent l'autorisation de pouvoir poursuivre cette entreprise dans la durée.

 

Les autorités locales ont récemment annoncé l'échec d'un projet de fusion entre les bibliothèques de Friern Barnet et de North Finchley. En conséquence, la fermeture définitive de l'institution de Friern Barnet est privilégiée par le conseil municipal tandis que l'argent alloué au projet servira au financement du service bibliothécaire de North Finchley.

 

Néanmoins le combat des squatteurs n'est pas terminé. Ils devront retourner dans les tribunaux au mois de décembre afin de savoir s'ils auront le droit de poursuivre leur activité communautaire dans les locaux de Friern Barnet.

 

France Culture a dédié une émission au thème des bibliothèques en temps de crise. Intitulée A pas feutrés dans les bibliothèques du monde - Livres remèdes, livres sacrifiés : les bibliothèques en temps de crise. À retrouver à cette adresse.