medias

Royaume-Uni : la fermeture des bibliothèques exigée auprès du gouvernement

Antoine Oury - 18.03.2020

Edition - Bibliothèques - Royaume-Uni bibliotheques - bibliotheques coronavirus - bibliotheques confinement


Outre-Manche, l'incrédulité est totale : le gouvernement britannique maintient sa stratégie de l'« immunité collective », assurant qu'une contamination progressive d'une grande partie de la population permettra de vaincre l'épidémie. Une hypothèse discutée, ne serait-ce qu'à l'égard des millions de malades qu'elle suppose, et des pertes humaines inévitables. Les bibliothèques du pays, toujours ouvertes, exposent particulièrement leurs usagers et le personnel.

200314-Z-XK819-0020
(photo d'illustration, New York National Guard, CC BY-ND 2.0)


La plupart des pays européens prennent ou envisagent des mesures de confinement de la population pour endiguer la progression de l'épidémie du coronavirus. Le Royaume-Uni a choisi d'exposer sa population, pour qu'une contamination progressive immunise petit à petit les Britanniques. Une hypothèse très contestée, d'autant plus que les contaminations ne se maitrisent que de manière très relative...

Aussi, les services publics du pays, dont les bibliothèques, restent accessibles dans leur grande majorité, et les personnels sont invités à poursuivre leurs activités comme à l'accoutumée. Avec pour seules protections et recommandations l'application des « gestes barrières », comme l'application d'une certaine distance dans les échanges ou le lavage régulier des mains.

Si des établissements ferment, c'est parce qu'ils se trouvent au sein de foyers d'infection, ou encore parce qu'une partie trop importante du personnel est elle-même contaminée.

Depuis plusieurs jours, les bibliothécaires britanniques se retrouvent dans la situation vécue de manière temporaire par leurs homologues français : une absence de consignes claires qui voit se côtoyer des fermetures d'établissements et un maintien d'activité.

Libraries Connected, une organisation caritative, qui travaille avec et au sein des bibliothèques du pays « intime au gouvernement de prendre la décision de fermer les bibliothèques du pays, comme tous les autres services publics ». Expliquant qu'une partie des activités, y compris dans la relation avec les usagers, peut être assurée à distance, l'organisation souligne que « les personnels doivent aussi être protégés ».
 

L'organisation du travail en période de coronavirus


En France, les bibliothèques, comme d'autres services publics, sont fermées depuis le 15 mars dernier. L'Association des Bibliothécaires de France indique par ailleurs que « le télétravail devient la règle impérative pour tous les postes qui le permettent », se faisant l'écho des propos d'Olivier Dussopt, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Action et des comptes publics.

« En cas d’impossibilité de télétravailler, l’agent est placé par son employeur en autorisation spéciale d’absence (ASA). Seuls les agents publics participant aux plans de continuité de l’activité en présentiel, se rendent effectivement sur leur lieu de travail », rappelle la commission Ressources humaines de l’ABF.

Les fonctionnaires amenés à rester à domicile, notamment pour assurer la garde d'enfants, pourront bénéficier d'une autorisation spéciale d'absence, comme les femmes enceintes et les personnes présentant des pathologies les plaçant dans une situation à risque.
 
Cela dit, le droit de retrait ne peut semble-t-il pas être utilisé par des agents, « si l’employeur public respecte l’intégralité des instructions données en matière de prévention et si la continuité des services et la mise en œuvre des plans de continuité d’activité des services sur les activités stratégiques nécessitent de manière impérative une présence physique ».

Enfin, ajoute l'État, « les agents seront rémunérés intégralement tant sur la part indiciaire que la part indemnitaire ».


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.