Royaume-Uni : les libraires veulent une chaine du livre plus écologique

Antoine Oury - 23.07.2019

Edition - Société - royaume uni ecologie - green manifesto libraires - librairies ecologie


Les libraires britanniques, par l'intermédiaire de leur association professionnelle, la Booksellers Association, ont publié un « Green Manifesto », qui appelle toute la chaine du livre, mais plus particulièrement les éditeurs et les distributeurs, à un comportement plus écologique. Recours à l'énergie verte, réduction des déchets et des distances de transport... Le document présente une série de mesures à mettre en œuvre.

Chasse aux livres
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Fini le gâchis : la Booksellers Association a publié, ce mardi 23 juillet, un manifeste appelant les libraires, mais aussi l'ensemble de la chaine du livre, à adopter des comportements plus écologiques. « Le besoin de changer [nos habitudes] pour participer à la lutte contre le déclin environnemental est urgent et constant », annonce d'emblée le document comme premier principe.

Le texte s'adresse en premier lieu aux libraires eux-mêmes : la Booksellers Association les incite à modifier légèrement des habitudes de travail ou des éléments de leur boutique. Par exemple, l'organisation renvoie vers des fournisseurs d'énergie verte, et propose aux libraires de réaliser une évaluation de leur librairie, afin de déterminer si des aménagements sont souhaitables.

Des détails peuvent faire la différence, souligne la Booksellers Association : préférer un éclairage aux LED, par exemple. L'organisation évoque l'expérience de la librairie Watermill, à Aberfeldy, qui a réduit sa facture électrique de 85 % après l'installation de ce nouvel éclairage : l'investissement a été amorti en 2 ans, et s'avère bien plus durable, et écologique, évidemment, que le précédent.

Bien sûr, l'usage de toutes les matières plastiques devra être limité, indique la Booksellers Association, qui propose par exemple de se passer des cartes de vœux et autres articles de papeterie qui seraient présentés sous un plastique.

Les fournisseurs et distributeurs concernés

La Booksellers Association s'engage à accompagner ses membres dans cet effort écologique, notamment en réduisant la distribution de documents imprimés ou en favorisant l'organisation de réunions à distance. L'association annonce également la fin de la production de sacs en plastique, dans un secteur où les fameux tote bags sont de toute façon très prisés.

Une dernière partie du « Green Manifesto » s'adresse directement aux fournisseurs et distributeurs, en leur demandant d'abandonner les emballages qui ne seraient pas « eco-friendly » pour privilégier des cartons recyclables. Rationaliser l'envoi de documents imprimés, qu'il s'agisse de matériel promotionnel ou de services de presse « non sollicités » fait également partie des mesures proposées.
 
Du côté des libraires, l'organisation propose de favoriser, lorsque cela est possible, des fournisseurs de proximité : un choix que 67,9 % des libraires membres de l'association ont déjà réalisé.

Le manifeste est disponible en intégralité ci-dessous.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.