Royaume-Uni : un enfant déguisé en Christian Grey exclu de son école

Clémence Chouvelon - 06.03.2015

Edition - International - 50 nuances de Grey E.L James - école exclusion Royaume-Uni - World Book Day costume


Un garçon de 11 ans s'est vu exclure de la fête de son école à l'occasion du "World Book Day" pour être venu costumé en Christan Grey, le personnage créé par E.L. James dans Fifty Shades of Grey. L'école, trouvant le costume inapproprié, a contacté la mère de l'enfant.

 

 

Christian Grey (Jamie Dornan) dans le film Fifty Shades

 

 

Le garçon est arrivé hier à l'école de Sale High School au nord de l'Angleterre vêtu d'un costume gris, un bandeau sur les yeux et un câble d'attache dans les mains. Un déguisement censé rappeler le personnage du best-seller érotique Cinquante nuances de Grey. Une plaisanterie qui n'a visiblement pas plu à ses professeurs, qui ont refusé que l'enfant participe aux festivités et qu'il paraisse sur les photos de groupe. L'école a précisé que cette action reflétait ses « normes élevées en matière de comportement, de bien-être et de protection des élèves ».

 

Sa mère, Nicola Scholes, a reçu un appel de l'école à ce propos. Elle explique que l'intention était bon enfant et que son fils n'a pas lu le livre, ni vu le film, mais était au courant « comme les autres enfants de son âge » des thèmes abordés, et de ce que les câbles étaient censés représenter. « L'un des professeurs était déguisé en Dexter, je ne vois pas en quoi le sexe serait plus offensif que le crime » a-t-elle ajouté. L'exclusion de son fils s'est limitée à la fête, mais tout de même.

 

La mère de l'enfant a affiché sa désapprobation sur Twitter : « Et oui, il était normal pour les professeurs de se déguiser en serial killer et pour d'autres élèves de venir avec des pistolets. Je pensais que Christan Grey était le personnage de roman dont on parlait le plus ces dernières années. #nosenseofhumour [aucun sens de l'humour, NdR] »

 

Aux États-Unis, le 25 février dernier, le Sénat de l'État du Kansas adoptait une loi de protection de la jeunesse perçue comme liberticide par ses détracteurs. Pour éviter que des contenus jugés pornographiques ne soient mis entre les mains des élèves, il est désormais possible d'attaquer un professeur pour ce motif. Une décision qui fait polémique, dans la mesure où des ouvrages étudiés en classe sont régulièrement qualifiés de « pornographiques » par des parents d'élèves ou des politiques.

 

Le World Book Day est un événement national, au Royaume-Uni, pour lequel les enfants sont encouragés à se déguiser en un personnage de leurs livres favoris. Problème, comme le rapporte The Telegraph : de nombreuses petites filles se sont déguisées en Elsa, l'héroïne du Disney Frozen (La Reine des Neiges), qui n'est pas tiré d'un livre.

 

Une petite polémique sur Twitter s'est déclenchée, sans grande importance : « Pas vraiment le World Book Day, mais tant que les enfants sont heureux, c'est bien, non ? », résume une utilisatrice du réseau social.