RR Martin explore l'univers de Game of Thrones dans un nouveau livre

Clément Solym - 28.10.2014

Edition - Les maisons - George RR Martin - Game Thrones - fresque saga


La superstar à la longue barbe blanche, que l'on confondra bientôt avec le Père Noël, vient de conclure une nouvelle œuvre, qui s'ancre dans le monde de sa fresque Game of Thrones. Le nouvel ouvrage, qui paraît cette semaine, The World of Ice & Fire : The Untold History of Westeros and the Game of Thrones, raconte l'historique de l'univers, sur 300 pages, le tout illustré par de grands noms contemporains.

 

“A mind needs books as a sword needs a whetstone, if it is to keep its edge.” ― George R.R. Martin

Nomadic Lass, CC BY SA 2.0

 

 

Un texte de 300.000 mots, peu ou prou, annonce RR Martin, qui assure avoir là de quoi « faire exploser la tête de [s]on éditeur ». Auprès de l'Associated Press, il confesse que cette publication va évidemment retarder le prochain tome, The World of Ice and Fire – mais c'est après tout un bon moyen de patienter pour les fans. 

 

« Quand je commence ces choses, je crois qu'elles ne me prendront pas beaucoup de temps, et elles grandissent et se développent », au point de ne jamais s'achever. Martin reconnaît cependant que ce projet d'univers est bien plus vaste qu'il ne le pensait au départ. Sauf que cela lui trottait dans la tête et qu'il ne lui était pas possible de s'en détacher, à moins de l'écrire. 

 

Âgé de 66 ans, Martin a réalisé cinq des sept tomes de la saga The Game of Thrones, mais son dernier volume date de 2011. Et depuis, éditeurs, journalistes, lecteurs, tout le monde attend que le maître s'acquitte de ses devoirs. Certains avaient même supposé qu'il ne terminerait jamais, et Martin leur avait proposé d'aller se faire foutre. 

 

Dans ce nouvel opus, qui suit la trame narrative de l'œuvre originale, le plus important pour lui était de suivre l'histoire, autant que ses personnages. Et de nombreux experts de son œuvre lui sont venus en aide afin d'assurer une cohérence globale au livre. Elio M. Garcia et Linda Antonsson, promet-il, ont su démontrer une connaissance pharaonique de son œuvre. 

 

Ils avaient même relevé des erreurs... On leur tranchera la tête...