Carrefour en négociations exclusives pour racheter Rue du Commerce

Clément Solym - 25.08.2015

Edition - Economie - Carrefour livres - internet vente - Rue Commerce


C’est n’est probablement pas pour l’indigence de son rayon livre que Carrefour a décidé de racheter Rue Du Commerce. Ni pour les ennuis avec la justice pour lesquels la société a écopé d’un redressement fiscal de 2,5 millions €. Pourquoi ? Manifestement pour accélérer son développement en ligne, tout simplement.

 

 

 

« Avec près de 5 millions de visiteurs uniques par mois, Rue du Commerce est un acteur de référence en France de l’e-commerce non-alimentaire s’appuyant sur une marque forte, un trafic significatif et une base client importante », assure le groupe Carrefour dans un communiqué. Et de confirmer par là même tout son intérêt pour la société Rue Du Commerce, détenue actuellement par Altarea Codegim. 

 

Les négociations exclusives portent sur le rachat de 100 % du capital de la plateforme de vente en ligne – de 2,823 millions €. En 2013, le chiffre d’affaires de l’enseigne en ligne était de 332 millions €. 

 

Rappelons que, le 31 juillet dernier, le revendeur était débouté par le Conseil d’État, après plusieurs années de procédure. La police avait en effet révélé un modèle de fraude à la TVA, opéré entre 2002 et 2004, qui va coûter cher. 

 

L’accord entre Carrefour et l’enseigne n’est pas encore définitif : il importe que les représentants du personnel soient à présent consultés, et l’Autorité de la concurrence sollicitée, indique l’agence Reuters. « Cette acquisition permettrait à Carrefour d’accélérer sa stratégie omnicanal en France et de se renforcer sur l’e-commerce non alimentaire en s’appuyant sur des expertises complémentaires », indique le groupe.