Rupert Murdoch entame la scission de News Corp

Clément Solym - 22.12.2012

Edition - Economie - News Corp - Rupert Murdoch - scission


La division du groupe News Corp en deux groupes distincts n'est pas nécessairement qu'un mauvais signe. Si la séparation du pôle Entertainement et Editorial a été présentée par Rupert Murdoch, le grand patron, début décembre, elle ne vient qu'à peine de commencer. 

 

 

 news corp

msspieder66, (CC BY-NC-SA 2.0)

 

 

C'est qu'auprès des acteurs boursiers, le géant des médias entamé les premières démarches amorçant la scission du groupe : on trouvera donc d'un côté, le secteur cinéma et divertissement, de l'autre presse et édition. La Securities and Excahnge Commission a reçu ce 21 décembre les documents relatifs à l'opération. Et ainsi aboutir à une cotation en bourse des deux sociétés, devenues alors indépendantes l'une de l'autre. 

 

Chose amusante, HarperCollins sera donc indissociable, et plus que jamais, du Financial Times, mais également des tabloïds maison, comme le Sun ou le New York Post, rappelle l'agence Reuters. Le groupe Presse/Edition sera piloté par Robert Thomson, ancien du Wall Street Journal. 

 

En face, si le projet de rachat dans son intégralité, du groupe britannique de télévision payante, BSkyB, doit être annulé, on ne sait pas ce qu'il en est de la maison Simon & Schuster, qui avait attisé la convoitise de Rupert, après que Random House lui passa sous le nez.

 

Le groupe RH allait en effet fusionner avec Penguin, et avant l'annonce officielle, Murdoch avait annoncé son intention d'officiellement mettre la main sur RH. 

 

Dans le pan Cinéma, toujours après la scission, c'est Fox Group qui gérera les différents studios...