Rushdie : la satire "contre la tyrannie, la malhonnêteté et la stupidité"

Clément Solym - 08.01.2015

Edition - International - Charlie Hebdo - censure oppression - satire intrépide


Salman Rushdie compte parmi les voix les plus puissantes, dès lors que sont évoqués la censure, l'oppression et le terrorisme. Réagissant à l'attaque de la rédaction de Charlie Hebdo, Rushdie s'est emparé de l'occasion pour condamner, avec le English PEN, l'attentat perpétré aux bureaux du journal satirique.

 

 

La religion, une forme médiévale de déraison, lorsqu'elle est combinée avec l'armement, devient une menace pour nos libertés. Ce totalitarisme religieux a provoqué une mutation mortelle au cœur de l'islam et nous en voyons les conséquences tragiques à Paris, aujourd'hui. 

 

Je me dresse, avec Charlie Hebdo, et nous devons tous le faire, pour défendre l'art de la satire, qui a toujours été une force pour la liberté, et contre la tyrannie, la malhonnêteté et la stupidité. Le respect pour la religion est devenu une expression codée qui signifie « peur de la religion ». Les religions, comme toutes les autres idées, méritent critique, satire, et, oui, notre manque de respect intrépide.