Russie : des librairies innovantes, remparts de l'indépendance

Julien Helmlinger - 24.09.2013

Edition - Librairies - Russie - Librairies - Indépendants


Si en de nombreux pays les librairies indépendantes mettent les unes après les autres la clé sous la porte, en revanche elles semblent en plein essor dans les principales villes de Russie comme Moscou et Saint-Pétersbourg. Fleurissent ainsi des échoppes de tailles modestes et qui s'articulent autour d'un modèle d'affaires tirant parti de leurs spécificités. Le succès serait au rendez-vous, dans ces lieux originaux ou l'expérience client se veut plus proche de celle d'un café littéraire que de celle d'un supermarché du livre.

 

 

 

 

Cette nouvelle vague d'audacieux libraires indépendants se taille sa part de marché tout en favorisant la diversité, que ce soit au niveau des catalogues comme des atmosphères. La sélection de l'offre oublie volontairement les best-sellers que les lecteurs peuvent trouver n'importe où, pour se focaliser sur davantage d'ouvrages « précieux ».

 

Exemple original, les librairies Magic Bookroom, au nom évocateur, possèdent trois adresses moscovites. L'atmosphère y est inspirée par le pays merveilleux de  Lewis Carroll, tandis que la librairie propose un espace de rencontre informelle dédié aux passionnés de littérature, et des activités comprenant des lectures de contes pour les enfants...

 

L'enseigne Khodasevic, à Moscou également, fait le pari de commercialiser des livres d'occasion à petits prix et double son activité en proposant non seulement son offre de libraire, mais également son service de prêt à la manière d'une bibliothèque.

 

De même que les indépendants de Moscou multiplient ainsi les nouveaux services, à Saint-Pétersbourg leurs efforts seraient davantage concentrés autour de l'ambiance. Les livres à petit prix sont également favorisés et la consommation de masse exclut des étagères. 

 

La librairie Podpisnye Izdaniya, ancienne adresse du réseau soviétique se trouve désormais au coeur d'un quartier festif de la ville. Elle offre à ses clients la possibilité de venir boire un verre, comme dans tout café bar, et met à leur disposition une collection de vinyles à écouter sur place.