medias

Russie : interdiction d'un livre sur le mode de vie musulman

- 19.07.2008

Edition - Justice - Russie - livre - interdiction


Le bannissement par un tribunal de la ville d'Orengbourg (1500 km au sud de Moscou) d'un livre portant sur le mode de vie musulman survient en même temps qu'une nouvelle loi sur l'extrémisme. Le livre a été jugé comme susceptible d'inciter à la haine raciale, et son éditeur pourrait encourir une peine de prison.

Pourtant, un certain nombre de chercheurs ont jugé ce livre intéressant et restent sceptiques quant à la décision du tribunal. « Je crois que c'est un bon livre, explique Semen Bagdasarov, spécialiste de l'islamisme. Il enseigne aux musulmans la tolérance envers les autres religions, tout particulièrement le judaïsme et le christianisme. Il oeuvre plutôt comme une propagande contre l'extrémisme. »

Aslambek Ezhayev, l'éditeur et directeur de Ummah est confronté à une peine pouvant aller jusqu'à trois ans de prison pour le livre paru en janvier. « Les tribunaux de province ont recours aux experts régionaux dans de tels cas. Et ces derniers ne peuvent pas être compétents. La plupart d'entre eux sont des philologues ou des linguistes. »

Incompréhension de la part de l'éditeur

D'autant que depuis sa publication en janvier, aucune procédure n'est intervenue. La liste des livres interdits est parue presque un an plus tard et fut retiré immédiatement après : l'éditeur ne comprend la logique de cette action. Si le livre ne peut être mentionné, on le trouve encore facilement sur le net.

S'appuyant sur une loi qui a servi lorsque le pays était en proie à une vague de terrorisme, pour prévenir de tout danger pour le pays. Aujourd'hui, la définition d'extrémisme est probablement à revoir, affirme Bagdasarov. Pour autant, l'interdiction du livre n'a pas manqué de susciter des réactions auprès des responsables religieux, bien que tous ne soient pas ralliés à sa cause.

La semaine passée, nous apprenions qu'un livre d'entretiens avec Adolf Hitler avait également été interdit.