Russie : Jeunes, arrêtez de boire, mettez-vous à lire !

Clément Solym - 17.05.2010

Edition - Société - campagne - lecture - jeunes


M. le président de la Très Sainte Mère Russie l'avait dit : « Nous devons encourager la lecture sous toutes ses formes, y compris dans les dernières, les plus modernes aussi longtemps que nos jeunes voudront lire. » Et lui-même y était allé de son petit couplé sur les bienfaits de la lecture et notamment son goût pour le livre numérique. « Auparavant, je pensais que l'on ne pouvait pas y prendre plaisir, mais maintenant, c'est bon, je m'y suis habitué », commentait Dmitri au sujet des lecteurs ebook.

Et pour venir appuyer sa parole et ses bons conseils, voilà qu'une campagne de promotion envahit les rues de Moscou, sous l'impulsion de l'Union des écrivains de la ville.


Invitant les citoyens à lire des livres, on découvre ainsi plus d'une centaine de panneaux d'affichage thématique annonçant 'Lisez des livres', explique Alexander Gerasimov, porte-parole de l'Union. Selon un récent rapport qu'il mentionne, les experts commissionnés pour ce genre de déclaration ont constaté que la littérature classique était dédaignée par les jeunes, mais la lecture plus généralement aussi. Un public qui devient donc la cible nouvelle de cette campagne aux slogans forts : « Découvrez de nouvelles choses », ou « Soyez guidés par la connaissance » et encore « Comblez les fossés ».

Si les Russes semblent apprécier la lecture de journaux sur le net, une méchante tendance à négliger les livres s'abattrait dans le pays, frappant aussi bien la littérature contemporaine que l'autre. « Cette indifférence peut conduire à une érosion de l'ensemble des couches culturelles, à l'appauvrissement des savoirs littéraires, à la perte de l'identification personnelle et nationale », déplore Alexander.

Et comme papa Medvedev a reconnu que son fils aussi préférait largement internet aux livres, tout en le regrettant, il semble bien que le pays ait besoin d'une telle campagne. À compter du mois de juin, elle s'étendra d'ailleurs à d'autres villes de Russie. Dans l'espoir que cela fonctionne...