Russie : les lecteurs ebook plus sollicités que les tablettes

Clément Solym - 18.08.2011

Edition - Economie - russie - lecture - numerique


La popularité des lecteurs de livres numériques en Russie ne cesse d'augmenter. Ces petits objets avec un écran à encre électronique disposant d'une forte autonomie et d'un grand confort de lecture provoquent l'engouement des lecteurs russes.

L'information n'est cependant pas nouvelle : SoBookOnline rappelle qu'en février dernier, les ventes s’étaient déjà multipliées par sept, tels des petits pains dans les mains d'un messie, entre 2008 et 2010.

Sauf que la croissance se poursuit, immanquablement, et connaît une hausse pour 2011. Pour l'ensemble du premier semestre de l'année, ce sont 658.000 appareils qui ont trouvé preneur, soit un chiffre d'affaires de 3 milliards de roubles — 71 millions €, de quoi commencer à causer un peu.


À y regarder d'un peu plus près, les lecteurs ebook seraient alors plus populaires que les tablettes, dont il se serait alors écoulé trois fois moins de modèles.

Sur le marché russe, on retrouve une multitude d'appareils d'origine chinoise, et aujourd'hui, le coût d'achat moyen est de 150 $, sur le marché américain. Soit une diminution de 300 % en quelques années. De quoi mieux comprendre l'enthousiasme en Russie, et surtout la raison pour laquelle le marché se développe à un rythme phénoménal.

En effet, si pour le premier semestre, ce sont 658.000 appareils, cela représente avant tout 14,8 fois plus de ventes que durant la même période de l'an passé.

En parallèle, le prix des Readers ne cesse de diminuer, perdant de 5 à 10 % par mois, analyse SoBookOnline. Lorsque l'on constate la domination de l'iPad sur le marché des tablettes, et les attentes des acheteurs, qui n'ont que le nom de cette machine à l'esprit, on saisit combien le secteur du Reader va pouvoir se dynamiser plus encore...