S'affranchir de l'homophobie : Les timbres Tom of Finland, un succès

Antoine Oury - 09.09.2014

Edition - Société - Tom of Finland timbres - Finlande poste planches - meilleure vente


Le service postal finlandais, Itella Posti, a bien fait de résister à la polémique. En annonçant que sa prochaine série de timbres serait consacrée à l'artiste Tom of Finland et ses personnages homoérotique, il avait soulevé une vague de protestations, dont une pétition réunissant quelque 4300 signatures. Finalement, la série a été révélée au public hier, et constitue déjà la meilleure vente d'Itella Posti.

 

Une des planches proposées par Itella Posti

 

 

Tom of Finland est un « des plus célèbres dessinateurs finlandais », assure le service postal dans le communiqué de presse du lancement de la collection, qui comprend 33 visuels. Il est vrai que les personnages créés par Touko Laaksonen, tout en muscles et moustaches, ont marqué l'imaginaire collectif — au point d'apparaître parfois stéréotypés.

 

Le cahier des commandes a explosé depuis hier, assure Itella Posti, avec des demandes en provenance de Suède, de Grande-Bretagne, des États-Unis ou de France. Évidemment, dès l'annonce d'une collection consacrée au spécialiste de l'homoérotisme, les polémiques ont surgi : une pétition assurant que les mœurs dépeintes par Laaksonen ne « font pas partie de la culture finlandaise » a ainsi réuni 4300 signatures.

 

Néanmoins, le service postal oppose que l'érotisme a déjà eu droit de cité entre les bords dentelés des timbres... avec des femmes, et les traditionnelles pin-up, dès les années 1950.

 

Les dessins ont été sélectionnés par le designer Timo Berry, avec l'appui de Susanna Luoto, représentante finlandaise de la fondation Tom of Finland, basée à Los Angeles. Ils n'ont eu que l'embarras du choix, puisque Touko Laaksonen a réalisé près de 3.500 dessins au cours de sa carrière. « Ces personnages gays étaient très importants, parce qu'il leur donnait une virilité. Auparavant, ils étaient toujours représentés de manière efféminée », note Timo Berry.

 

Par ailleurs, le lancement des planches de timbres se conjugue avec l'ouverture d'un nouveau musée du timbre, à Tampere. Celui-ci consacre sa première exposition à l'artiste, Sealed with a Secret — Correspondence of Tom of Finland, qui présente une sélection de correspondances de l'artiste, des années 1940 à sa mort, en 1991.