S. ou l'espérance de vie : l'autobiographie du fils de Romain Gary

Clément Solym - 14.05.2009

Edition - Les maisons - S - espérance - vie


Roman Kacew (1914-1980), plus connu sous le nom de Romain Gary ou encore d’Emile Ajar, est un romancier français bien connu de tous, originaire de Vilnius, en Lituanie. Mais, cet écrivain de talent eut une fin des plus tragiques.

Un an après le suicide de son ex-femme, l’actrice américaine Jean Seberg, l'auteur de La Promesse de l'aube décida, en 1980, de mettre également fin à ses jours. Toutefois, la lettre qu’il laissa à sa mort stipulait qu’il ne fallait voir aucun lien entre ces deux décès.

Mais, celui qui pouvait en faire des liens, c’est précisément le fils unique de ce mariage : Diego Gary. Désormais âgé de 46 ans, cet homme a décidé de sortir de l’ombre qui l’entoure depuis le décès de son père. Il vient de publier un récit autobiographie intitulé S. ou l’espérance de vie (176 pages, 15 €, éditions Gallimard).

Diego Gary vit actuellement à Barcelone où il tient une galerie d’art. Au travers de ce récit, il revient sur la rencontre de ses parents dans les années 60 à Los Angeles et suit pas à pas le parcours qui mène à la mort ces deux êtres.

Après la disparition de son père, Diego, tente de s’accrocher à la vie, perdu dans le grand appartement familial de la rue du Faubourg-Saint-Germain. Peu à peu, il remonte la pente et arrive à surmonter ce lourd passé.