Sa majesté des mouches : une nouvelle couverture "menaçante"

Clément Solym - 20.02.2012

Edition - Société - William Golding - Amy Baxter - Sa Majesté des mouches


À l'occasion de la publication d'une nouvelle édition de l'ouvrage de William Golding, Sa majesté des mouches, une compétition a invité des adolescents à créer une nouvelle image de couverture. Sur les quelque 300 compétiteurs, c'est Amy Baxter, une adolescente de 15 ans, qui a remporté le prix.

 

Son dessin, dominé de teintes roses et noires, représente un jeune garçon aux yeux noircis et aux lèvres quelque peu entaillées, à l'air moitié-mort moitié-vivant. Les symboles du roman, la conque, le cochon et les lunettes, se cachent dans son corps disséqué et transparent, un parachute accroché l'épaule.


 

« Une couverture « attirante, mais menaçante », selon Eleanor Crow, designer chez Faber, et qui contiendrait « tous les éléments de la narration en un seul personnage, alors que les couleurs explosent en dehors de manière plus anarchique ».

 

Amy Bexter avait étudié le roman à l'école : « Je voulais que le visage ne représente pas qu'un simple petit garçon, mais que l'image en soi parle de la bête. », explique-t-elle au Guardian. Amy ne se voyait pas comme une artiste, elle avait commencé quelque cours pour s'amuser auparavant. Elle aimerait à présent intégrer une école d'art, même si elle n'est pas encore « complètement décidée ».

 

La lauréate travaillera avec l'équipe de design de Faber et pourra également observer le processus de production du livre. 20 autres couvertures sélectionnées par les juges seront exposées dans les bureaux du Guardian à Londres. 

 

 

Illustration : Amy Baxter