Salinger en procès contre la suite de L'Attrape-coeurs

Clément Solym - 02.06.2009

Edition - Justice - Salinger - procès - suite


Malgré la dédicace à J.D. Salinger en début de livre, ou peut-être à cause d'elle, l'auteur de 60 Years Later: Coming Through the Rye, suite non officielle de Catcher of Rye, ou en version française L'attrape-coeurs, fera face à une action en justice.

Jaloux de son oeuvre autant que de sa vie privée, Salinger a fait déposer une plainte par ses avocats contre John David Californie, qui met en scène dans son ouvrage un personnage proche de Holden Caulfield, âgé de 76 ans et qui s'échappe d'une maison de retraite.

La cour fédérale de Manhattan qui tranchera pourrait alors faire arrêter la publication de ce livre, mais également obtenir pour Salinger des dommages-intérêts. En outre, le procès ferait jurisprudence, en accordant à un auteur l'utilisation réservée de son personnage. Car Salinger n'a jamais permis que l'on touche à son livre, pour quelque adaptation que ce soit.

L'ouvrage qui devrait - ou pas, finalement - paraître cet été en Grande-Bretagne et pour l'automne aux États-Unis est considéré comme « une arnaque pure et simple » par les hommes de loi du romancier. « La suite n'est pas une parodie et ne fait aucun commentaire critique sur l'original », ajoute la plainte, évinçant toute tentative de contre.

On se souviendra qu'en 1982, Salinger avait poursuivi un journaliste qui avait vendu une interview fictive de l'auteur, et parvint à contraindre son auteur de ne pas la faire paraître. De même, en 87, il fit interdire une biographie non autorisée, écrite par Ian Hamilton, et qui évoquait des lettres inédites de l'auteur.

Décidément, cette journée commence comme un lundi...