Salman Rushdie adresse ses remerciements aux libraires

Clément Solym - 19.09.2012

Edition - International - Salman Rushdie - Lettre ouverte - Fatwa


Salman Rushdie a publié ce mardi son nouveau livre racontant l'autobiographie d'une décennie passée à se cacher. Le livre s'intitule Joseph Anton, pseudonyme sous lequel l'auteur s'évertuait à échapper à la fatwa lancée à son encontre par l'ayatollah Khomeyni en 1989, suite à la publication de ses Versets sataniques. Il a écrit cette semaine une lettre pour remercier les libraires indépendants qui l'ont soutenu pendant cette période délicate. 

 

(Source : Flickr CC BY-NC-ND 2.0)

 

 

La lettre ouverte de Salman Rushdie sera imprimée en format poster, afin d'être affichée sur les panneaux d'affichages des librairies. En voici la traduction complète :

En février 1989, ma nouvelle Les Versets sataniques était publiée aux États-Unis quelques jours après la fatwa de Khomeyni, dans l'oeil du cyclone, en d'autres termes. Ce qui s'est passé dans le mois qui a suivi était quelque chose que je n'oublierai jamais. Les écrivains américains rassemblés dans la démonstration d'une presque complète unité pour défendre la liberté d'expression. Des milliers d'Américains ordinaires portaient des badges avec la mention " I am Salman Rushdie " pour exprimer leur solidarité. Les libraires indépendants d'Amérique ont mis le livre aux fenêtres, monté des expositions spéciales, et se sont courageusement levés pour la liberté et contre la censure, refusant d'accepter que les choix des lecteurs américains soient limités par la menace d'une haineuse et despotique chaire lointaine. 

La bravoure des libraires indépendants a incité d'autres magasins à suivre leur exemple, et à la fin une bataille clé pour l'expression libre a été remportée - non par les politiques qui, comme toujours, sont arrivés avec précautions et tardivement sur le champ de bataille, mais par la détermination de gens ordinaires. Je n'ai n'ai jamais cessé d'être reconnaissant pour ce que les libraires indépendants d'Amérique ont fait en 1989 et, à présent j'ai finalement été en capacité de raconter toute l'histoire de cette bataille. Je suis fier de pouvoir honorer votre courage et vous donner ce qui vous est dû, à la fois dans les pages de mon livre et dans ce que je veux dire à ce sujet lors de sa publication. C'est juste pour vous remercier personnellement. Ce fut un privilège d'être défendu par vous, et j'ai essayé, et je continuerai d'essayer, de me montrer digne de cette défense.

 

 

 

Par ailleurs, le livre de Salman Rushdie comporte une autre lettre ouverte adressée à Rajiv Gandhi, qui était le premier ministre indien à l'époque du refus de la commercialisation des Versets Sataniques en Inde. 24 ans après, l'écrivain a fait ses excuses pour sa réaction arrogante et coléreuse au moment des faits.