Salman Rushdie : YouTube et MySpace pourraient changer le monde

Clément Solym - 29.07.2008

Edition - Société - YouTube - MySpace - Salman


Si Salman Rusdhie s'est maintes fois exprimé sur l'oppression quotidienne qu'a pu devenir la fatwa qui pèse sur lui depuis 20 ans, l'éauteur qui détient le record de dédicaces ne l'a jamais écrite.

L'hisoire est connue : suite aux controversés 'Versets sataniques', ce dernier a vécu 9 années de clandestinité, une expérience « très difficile », voire pire, « pleine de restrictions, pas seulement pour moi, mais pour ma famille », reconnaissait l'écrivain, lors d'une interview pour la BBC.

Mais aujourd'hui, son regard a changé : « Je suppose qu'il y a une histoire là. Plusieurs personnes m'encouragent à la raconter, et peut-être le ferai-je. » L'ayatollah Khamenei, qui avait frappé alors, pourrait de nouveau se retrouver au centre du récit. Néanmoins, les rancunes sont encore tenaces contre l'auteur, pour preuve, ce jeu vidéo iranien 'éducatif' qui le prend pour cible.

Plusieurs textes écrits par des confrères le poussent d'ailleurs à cette rédaction. Mais ce témoignage n'est pas encore rédigé, d'autant que pour lui, Internet pourrait également devenir un outil qui réduirait la fracture entre les peuples.

« Ces choses que nous estimons banales et triviales, comme YouTube ou MySpace, pourraient changer le monde », explique-t-il. Internet montre aux gens la vie telle qu'elle pourrait être, et quand on subit un régime répressif, on peut désirer plus ardemment que cela change, a-t-il conclu.