medias

San Francisco : la librairie mythique de la Beat Generation sauvée du Covid-19

Clément Solym - 15.04.2020

Edition - Librairies - Beat Generation librairie - San Franciso coronavirus - City Lights Booksellers


Partout le Covid-19 aura frappé et les dégâts seront visibles avec le temps. À San Francisco, la librairie légendaire qui a donné la parole à la Beat Generation a vu sa dernière heure sonner. Sans possibilité de sortie, City Lights Booksellers & Publishers avait tiré le rideau ce 16 mars. Mais l’histoire littéraire ne s’achèvera pas sur un silence.


crédit City Lights Booksellers & Publishers


Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, avait indiqué que tous les commerces non essentiels devraient fermer pour empêcher la propagation. La librairie de San Francisco s’est exécutée immédiatement, indique Elaine Katzenberger, éditrice et dirigeante. Mais avec les ventes en ligne également stoppées, l’avenir devenait sombre.

Le 9 avril, un financement participatif était monté, pour maintenir l’entreprise à flot : l’argent récolté allait servir à payer l’intégralité des salaires et avantages sociaux des 20 salariés. La campagne a, à cette heure, totalisé 471.043 $ sur les 300.000 attendus.

« Notre héritage est important, mais nous demeurons une petite entreprise comme d’autres », indiquait alors Katzenberger. Le crowdfunding devenait une évidence. 

City Lights Booksellers & Publishers a été fondé en 1953 par deux amis, un professeur d’université, Peter D. Martin, et le poète Lawrence Ferlinghetti : avec les années, la librairie est devenue une institution culturelle pour San Francisco. Elle fut parmi les premières du pays à vendre des livres de poche — dont beaucoup étaient orientés vers une politique progressiste et une littérature moderne.

En 1956, un certain Allen Ginsberg vient faire une lecture de Howl, œuvre fondatrice de ce qui sera plus tard baptisé Beat Generation. Drogue et sexe, tout au long du poème, entraîneront une arrestation et un procès pour obscénité. 

Katzenberger, qui a commencé à travailler voilà 33 ans dans la librairie, n’avait jamais imaginé faire ce métier. Mais il aura fallu peu de temps, explique-t-elle, pour tomber amoureuse de la boutique, de son histoire. 

Et l’engouement des donateurs, décidés à soutenir le lieu, ne peut que la convaincre d’avoir fait le bon choix.

Nancy J. Peters, copropriétaire, vient d’ailleurs de l’annoncer : la campagne du GoFundMe a été précieuse, et les remerciements ne seront jamais assez nombreux pour dire sa gratitude. « Nous voulons rouvrir dès que possible. Nous ne pouvons pas les décevoir », assure-t-elle. 

via CBC News


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.