Sans Astérix, l'année 2018 est triste pour Hachette Livre

Victor De Sepausy - 14.03.2019

Edition - Economie - chiffre affaires Hachette - Hachette Publishing résultats - Astérix livres Hachette


Sans Astérix, les années sont plus difficiles : les résultats financiers de Hachette Publishing pour 2018 indiquent un repli de 1,6 en données consolidées (1,2 % en données comparables). Avec 2,252 milliards € de chiffre d’affaires, contre 2,289 milliards € en 2017, l’année est donc moins bonne. 

Asterix
ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 
Le recul était attendu, affirme le groupe Lagardère, du fait des diminutions dans le secteur Éducation, avec 13,4 % de chiffre d’affaires de moins – 49 millions €. Et l’absence de réforme en France, Espagne ou Royaume-Uni a sévi. Toutefois, la littérature générale est dans le vert avec 2,2 % de croissance, soit 22 millions €.

En France, comme en Espagne et Amérique latine, c’est également l’absence d’Astérix qui marque le résultat : le succès du dernier album, en 2017, a joué défavorablement sur 2018. Les territoires affichent donc des replis de, respectivement, 3,8 % et 5,1 %. 

Aux États-Unis, on peut sourire : les résultats sont en croissance de 3,7 %, alors que le Royaume-Uni affiche une stabilité à - 0,5 %. 

En 2018, le poids du Livre numérique dans le chiffre d’affaires total de Lagardère Publishing s’établit à 7,9 %, stable par rapport à 2017, et celui du Livre audio numérique à 2,7 % contre 2,0 % en 2017.

Le Résop de Lagardère Publishing s’établit à + 190 M€, en repli de — 20 M€ par rapport à celui de 2017. Cette baisse est essentiellement attribuable au fort repli de l’activité sur le segment Éducation, dont la marge opérationnelle est structurellement forte, et dans une moindre mesure au repli du segment Illustré en France qui bénéficiait en 2017 de la parution d’Astérix et la Transitalique. À noter également un impact de change défavorable.

Ces effets ne sont que partiellement compensés par la bonne dynamique de la Littérature générale, en particulier aux États-Unis, et par la contribution des récentes acquisitions au Royaume-Uni.

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.