Sans avoir droit au chômage, les auteurs finiront par le payer

Clément Solym - 20.10.2017

Edition - Economie - auteurs CSG revenus - hausse SCG gouvernement - précarité auteurs livres


La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse vient de diffuser à destination de ses membres – mais tous les auteurs sont concernés ! – un précieux message : « Auteurs, agissez, votre pouvoir d’achat est menacé. » C’est que la situation va devenir particulièrement complexe pour les auteur.e.s, à l’approche des bouleversements sociaux que prépare le gouvernement d’Édouard Philippe.


Librairie Le Comptoir des Lettres - Paris 13e
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 


Suite à l’annonce par le gouvernement de la hausse de la CSG (+1,7%) sans compensation pour les artistes-auteurs, une lettre rédigée par la plupart des associations d’auteurs a été adressée au Président de la République, ainsi qu’au ministère de la Culture, au ministère des Affaires sociales et à plusieurs autres instances.


Cette lettre étant restée sans réponse, les organisations d'auteurs lancent une pétition et demandent que tous les artistes-auteurs bénéficient d’une compensation, comme l’ensemble des actifs, « car nous considérons que cette mesure est discriminatoire ».
 

Si la hausse de la CSG n’est pas compensée pour les artistes-auteurs, les auteurs cotiseront 1,7% supplémentaire au titre de la cotisation sociale généralisée (le chômage, auquel vous n’avez pas le droit…) sur chaque montant brut qu'ils toucheront. En d’autres termes, moins de droits d’auteurs, en net, en partant d’un même montant brut.
 

Ceux qui souhaitent s'associer par leur signature à cette pétition, pourront suivre le lien suivant.
 

Il est également possible de relayer cet engagement dans la pétition auprès du député de votre circonscription pour influencer dans le cadre des discussions parlementaires actuelles, en suivant ce lien qui amènera sur le site de l’Assemblée nationale pour sélectionner le député de sa circonscription et lui adresser, en faisant des « copier-coller » le message suivant :
 

« Bonjour,


Je suis (présentez-vous en quelques mots ou quelques lignes).
 

Hausse de la CSG : réduire les artistes-auteurs
au silence et à la misère ?

 

Je soutiens la pétition qui a été lancée et qui réclame que les pouvoirs publics se préoccupent des modalités à mettre en œuvre pour considérer les auteurs comme des actifs au même titre que les salariés, les travailleurs indépendants et les fonctionnaires. Il est indispensable d’envisager la concertation nécessaire pour mettre en œuvre les moyens de compenser, aussi pour les auteurs, les effets de la hausse de la CSG décidée par le gouvernement.

Merci de prendre connaissance de ce message et de me tenir informé des actions que vous feriez dans ce domaine.

Cordialement.
 

(signature) »


« Signez et partagez ! », exhorte la Charte.


“CSG - Non à l’appauvrissement des artistes et auteurs !”