Sans bidon d'essence ni allumette, Eva Gabrielsson met le feu

Clément Solym - 16.06.2010

Edition - Justice - discussion - héritage - millenium


Le torchon a définitivement brûlé entre Eva Gabrielsson et les ayants droit de Stieg Larsson, son père et son frère. D'un autre côté, voilà plus de six mois qu'il brûle, ledit torchon, alors on pouvait bien lui accorder le droit de mourir de sa belle mort textile, non ?

Père et fils ont annoncé dans un communiqué - sous la surveillance judicieuse et judiciaire de leur avocat - que c'en était fini des discussions avec la femme qui partagea la vie de Stieg des années durant.

Stieg Larsson
« Elle a fait partie de la vie de Stieg. Elle doit vivre confortablement grâce à cela. Nous pouvons lui donner 20 millions de couronnes. Sans contrepartie, elle doit juste appeler et dire oui merci », avait en effet expliqué le frère en novembre dernier. Une somme de près de 2 millions €, qu'Eva avait tout bonnement refusée, laissant les deux hommes plus que dubitatifs.

Pourtant Stieg et Eva n'ayant jamais été mariés, cette somme devait participer à une sorte de compensation pour la conjointe éplorée. Qui n'a aucun droit sur la succession de son concubin, faut-il le rappeler...

Avec cette somme, père et fils avaient également ajouté une place au conseil d'administration de la société qui gère les droits de Millénium - livres et films - ainsi que les autres textes de Stieg. Mais Eva ne veut rien de tout cela. Rien du tout.

Les fans qui lui portent une grande admiration autant qu'une immense affection avaient monté un site internet destiné à récolter des fonds dans le procès qui l'opposait aux père et fils, avec une intention simple.

« L'objectif de ce site est de soutenir inconditionnellement Eva Gabrielson eu égard à la situation dans laquelle elle se trouve. Nous espérons également pouvoir l'aider à régler ses frais d'avocats dans sa lutte à faire valoir ses droits sur le droit d'auteur. »


Millenium, de Stieg Larsson, à tous les prix...