Sans domicile fisc : un livre à charge contre la finance

Victor De Sepausy - 29.09.2016

Edition - Société - sans - domicile - fisc


Signé par le sénateur Eric Bocquet et son frère Alain, député, Sans domicile fisc (Cherche Midi, 272 pages, 17,50 €) propose une synthèse claire sur le problème de la finance moderne. On découvre des chiffres qui font froid dans le dos concernant les paradis fiscaux et le domaine de la gestion privée.

 

On estime qu’il se retrouve dans les paradis fiscaux autour de 7 800 milliards qui relèvent de l’évasion fiscale. De façon cumulée, ce sont pas moins de 31 000 milliards qui sont aux mains de 0,1 % de la population dans le monde.

 

 

Communistes et nordistes, les deux auteurs travaillent sur ces questions depuis déjà longtemps et cet ouvrage intervient comme un prolongement de leur engagement pour une plus grande transparence en matière de finances.

 

Interrogés par 20 minutes, les auteurs reviennent sur la différence finalement assez légère entre optimisation et fraude fiscale :

 

« C’est très ambigu. Dans les années 1980, un ministre des Finances britannique disait que « la différence entre l’optimisation et l’évasion fiscale était dans l’épaisseur des murs d’une prison ». Nous reprenons cette expression dans notre livre pour montrer que la frontière est toujours floue. »

 

Malgré leurs analyses et leurs travaux, les deux auteurs portent un regard assez pessimiste sur la situation :

 

« C’est difficile car il existe une trop grande proximité entre le monde politique et celui de la finance. Nous avons de nombreux cas de pantouflages d’anciens fonctionnaires qui sont embauchés dans les organismes financiers privés. Dernier exemple révélateur, celui de Manuel Barroso, l’ancien président de la Commission européenne, qui rejoint la banque d’investissement Goldman Sachs. »


Pour approfondir

Editeur : Cherche Midi
Genre : essais...
Total pages : 272
Traducteur :
ISBN : 9782749151083

Sans domicile fisc

de Bocquet, Alain ; Bocquet, Eric(Auteur)

Evasion, optimisation fiscale et fraude font perdre chaque année entre 60 et 100 milliards d'euros au budget de la France et plus de 1 000 milliards en Europe. Conséquences de la lutte molle de nos gouvernements, l'école, la culture, l'hôpital, la justice, les équipements publics, les collectivités perdent des moyens pour répondre aux besoins des citoyens. Cette austérité qui mine l'Etat gangrène la démocratie et ouvre la porte aux extrémismes.

J'achète ce livre grand format à 17.50 €