Sans Fifty Shades et Hunger Games, Indigo accuse le coup

Cécile Mazin - 08.08.2013

Edition - Economie - librairie Indigo - Canada - résultats financiers


Pour son dernier trimestre, le libraire canadien Indigo Books & Music, affiche une perte de 15 millions $, avec des ventes qui accusent également en coup en regard de l'année passée. 171,5 millions $ ont été réalisés sur le premier trimestre, contre 186,6 millions $ pour 2012, explique la société dans un communiqué. 

 

 

 

 

« Cette diminution est principalement le résultat d'une baisse des ventes de livres », explique la société : l'année passée, des titres comme Fifty Shades of Grey ou Hunger Games avaient largement favorisé le commerce. Et si l'on oublie les résultats obtenus par ces deux titres, finalement, les pertes se limitent à 1,3 % par rapport à l'année passée, contre 8,1 % en intégrant les trilogies.

 

Dans le cadre de sa stratégie de sensibilisation des consommateurs à l'achat dans les boutiques, le libraire va de toute manière investir plus dans ses capacités marketing et marchandes plus généralement. 

 

La firme annonce également que sa fondation Love of Reading, allait verser 1,5 million $ pour une vingtaine d'écoles du pays, pour renforcer l'alphabétisation et apporter de meilleures bibliothèques scolaires.