medias

Sans livre et par sécurité, le site Librairies indépendantes jette l'éponge

Victor De Sepausy - 17.03.2020

Edition - Librairies - coronavirus édition - livres libraires livraison - internet vente distance


En juin 2017, alors que s’ouvraient les Rencontres nationales de la librairie à La Rochelle, était dévoilée la plateforme LibrairiesIndépendantes.com. Ce gigantesque moteur de recherche regroupe 16 portails de librairies au niveau national, régional ou d’établissements spécialisés. 1000 librairies ensemble, qui décident de jeter temporairement l’éponge.

Librairie La Manoeuvre - Paris Xie
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

Du côté de la distribution, les vendeurs en ligne sont pour l’instant privilégiés par les acteurs du livre — et pour l’instant seulement. « Mais pour combien de temps », interrogeait un éditeur parisien, sollicité par ActuaLitté ? 

Avec une offre de 20 millions d’ouvrages disponibles chez l’ensemble de ses acteurs, LibrairiesIndépendantes.com proposait une approche locale, plutôt qu’un acteur américain monopolistique et envahissant. 

Si le moteur de recherche est toujours opérationnel, le site a choisi « au vu des circonstances exceptionnelles auxquelles nous faisons face […] de suspendre la possibilité de passer commande ». 

Il s’agit tant de l’arrêt des livraisons pour les établissements – depuis le 14 mars minuit fermées, car considérées comme non essentielles par le gouvernement. 

Mais plus encore, ce sont « les risques sanitaires encourus par le personnel des librairies, des transports et votre sécurité » qui ont motivé la décision.

« Nous vous donnons rendez-vous, nous l’espérons au plus vite, dans les librairies indépendantes et sur librairiesindependantes.com, et vous proposons dans l’attente de visiter les sites internet de vos librairies favorites », indique un message sur la page d’accueil. 
 

La fin de la vente par internet ?


Il se pourrait bien que la plus grande inquiétude des libraires indépendants se concrétise : « Le danger majeur est que tout le monde, lecteurs et fournisseurs, se reporte sur Amazon. Là, oui, ce sera la merde pour nous. Nous attendons tous de savoir quel type d’accompagnement les éditeurs mettront en œuvre. À ce rythme, la seule vie du livre passera par les réseaux sociaux… », craignait l’un d’eux.

Or, peu après l'annonce d'Édouard Philippe sur la fermeture des commerces non essentiels, l'unique alternative des librairies était de passer par la vente à distance.

La profession attend toujours de savoir comment le ministère de la Culture va intervenir et aider à gérer cette crise sans précédent. Aujourd’hui pointait le Syndicat de la librairie française, les interrogations ne manquent pas : chômage technique, report des charges, arrêts maladie, congés payés, situation des travailleurs indépendants…

Les premières annonces du président de la République n'ont apporté d'un début de réponse, concernant les loyers, les charges et les prêts. Mais un début seulement.

 

Mise à jour 16 h 32 : 


Sur d’autres plateformes de librairies indépendantes, un message à peu près similaire est diffusé. Ainsi, sur libraires.fr, le message suivant est affiché : « Au vu des circonstances exceptionnelles auxquelles nous faisons face, nous avons décidé de suspendre temporairement la possibilité de passer commande de livres papier sur leslibraires.fr. Nous maintenons en revanche la vente d’ebooks. »

Place des libraires, de son côté, annonce une fermeture pour congés : aucun livre papier ne peut ainsi être acheté en librairie avant le 15 avril. « Les livres numériques via votre libraire restent accessibles sur ce la Place des Libraires. Pour soutenir les librairies indépendantes et alimenter votre pile à lire, pensez au livre numérique ! Sachez que vous pouvez acheter du livre numérique à votre libraire depuis le site la Place des Libraires. Rendez-vous en page détails du livre numérique et prenez l’option “Je choisis une librairie” Bon courage à tou.te.s pour cette période. »


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.