Sant Jordi : les auteurs, la librairie et l'Espagne frappés par le coronavirus

Clément Solym - 18.03.2020

Edition - International - San Jordi éditeurs - auteurs librairies - journée droit auteur


L’une des plus grandes célébrations populaires d’Espagne, autour du livre et de la lecture, ne se tiendra pas comme d’ordinaire. La Sant Jordi, d’origine catalane, célèbre la journée mondiale du droit d’auteur, prévue ce 23 avril. Or, de l’autre côté des Pyrénées, le confinement des populations est imposé — et plus grave encore, assurent en plaisantant des Espagnols, les événements sportifs comme la Coupe d’Europe sont suspendus…

Diada de Sant Jordi
Francis Lenn, CC BY SA 2.0


La Cámara del libro de Cataluña, qui regroupe l’union des libraires et des distributeurs, vient de décider que la Sant Jordi serait déplacée — reportée quelque part avant les vacances d’été. Traditionnellement, cette manifestation met dans les rues des centaines d’écrivains en dédicace, que les lecteurs enthousiastes rencontrent et assaillent de questions. 

Mais en raison de la pandémie COVID-19, l’événement ne pourra pas se tenir — le pari même de maintenir les librairies ouvertes relèverait de l’inconscience, lit-on dans les médias. 

Toute l’industrie du livre travaille à une adaptation, mais les nouvelles vont et viennent au fil des jours avec leur lot d’incertitude. Ainsi, les organisateurs de la Foire du livre de Madrid ont choisi de reporter leur événement au mois d’octobre, plutôt que d’annuler la manifestation prévue en mai. 

Le problème est que la Sant Jordi repose sur un socle symbolique fort — celui de la journée du droit d’auteur. Un déplacement forcé par les circonstances ne garantit en rien l’engouement pour l’événement. Et dans le même temps, il y a son impact économique pour l’industrie : 1,65 million de livres vendus, plus de 22 millions € de chiffre d’affaires pour les librairies — ce qui représente entre 5 et 30 % suivant leur taille, assure les autorités. 

La Cámara del libro de Cataluña indique qu’un tiers du chiffre d’affaires de l’édition serait en jeu actuellement, et pour le semestre, près de 200 millions €, en ajoutant les effets de la crise en Amérique latine.  
 

Juin, peut-être...


Martí Romaní, président du Gremio de Distribuidores de Publicaciones de Cataluña, indique qu’une décision sera prise d’ici une grosse semaine, mais que les difficultés sont bien là. Pour l’occasion, les éditeurs font imprimer des stocks de leurs meilleures ventes… qui risquent de coûter cher. 

La perspective, suivant l’évolution du confinement espagnol et européen, pourrait replacer l’événement le 24 juin, lors de la Sant Juan, afin de coller à une nouvelle date. Mais personne ne s’engage évidemment pour l’heure. 

L’autre idée, si les autorités sanitaires le permettent et que les librairies venaient à rester ouvertes, serait d’organiser de micro-événements à l’intérieur. Probablement avec un risque de contamination déraisonnable...

En France, à l’initiative de Marie-Rose Guarniéri, gérante de la librairie des Abbesses (qu’elle a fondée en 1997), cette Saint Jordi était devenue la fête de la librairie indépendante, prévue pour le 25 avril. À cette heure, aucune indication sur le maintien de l’événement où les libraires offrent des roses aux lecteurs venus acheter des livres. 

L’édition 2020 devait d’ailleurs développer tout particulièrement deux axes : 

• la publication d’un livre inédit, À plus d’un titre, offert, comme chaque année aux lecteurs et qui tentera de proposer un éclairage inattendu sur la culture du livre. Tout particulièrement cette année sur les titres, les mots d’écrivains et l’imaginaire.
 
• Une nouvelle initiative précieuse des librairies vers un enseignant et sa classe. Ce livre inédit sera offert à des élèves comme premier geste pour entrer en contact avec les écoles et les mener, peut-être, à une initiation à l’histoire de la culture du livre.

La 22e édition, possiblement impactée par le coronavirus, devait réunir plus de 450 libraires de France, Belgique, Luxembourg et Suisse.

via El Pais, ABC


Commentaires
Devant les circonstances sanitaires inédites et la fermeture des librairies, nous avons pris la décision avec nos partenaires de reporter la date de la journée de la librairie indépendante.



Cette année la fête de la librairie indépendante (San Jordi) par les libraires indépendants aura lieu le samedi 13 juin afin de redonner avant l’été, à ces commerces indispensables, le punch, la vitalité, la visibilité et les ventes et le moral qui en auront bien besoin.



N'hésitez pas à rentrer en contact avec nous si vous avez le moindre questionnement.



Je vous souhaite à tous bon courage pour traverser cette étrange épreuve...

En attendant des jours meilleurs !



Amitiés Vives,



Marie Rose Guarnieri et toute son équipe de l'Association verbes
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.