Saturée, la Bibliothèque nationale de France se penche sur son avenir immobilier

Antoine Oury - 03.08.2018

Edition - Bibliothèques - Bibliothèque nationale de France - BnF collections - BnF sites batiments


Le patrimoine immobilier de la Bibliothèque nationale de France, qui se compose actuellement de 13 sites, des tours François-Mitterrand au magasin de Bussy Saint-Georges en passant par le Quadrilatère Richelieu, fera bientôt l'objet d'un examen approfondi. Dont les objectifs sont simples : réaliser des économies, se rapprocher des publics et anticiper une solution à la saturation des magasins de conservation de l'établissement patrimonial.


BnF : Bibliothèque nationale de France
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


 

Le chantier est lancé : la Bibliothèque nationale de France a passé deux appels d'offres pour la réalisation de son schéma directeur immobilier et la création d'un nouveau site de conservation. Répartie sur 13 sites, dont un certain nombre ouverts au public, la BnF a été sommée par l'État de revoir la gestion de son parc immobilier, avec en vue des économies, évidemment, mais aussi une meilleure lisibilité auprès du public.

 

En 2009, l’Inspection Générale des Finances avait ainsi demandé à l'établissement, dans un rapport, le développement d'une « gestion dynamique de ses espaces et collections […] qui suppose de mettre fin au cloisonnement actuel des compétences et de développer un outil partagé pour acquérir une meilleure connaissance de l’utilisation de ses magasins, mais aussi d’optimiser l’utilisation des différents sites ».

 

9 ans et la création d'un magasin de conservation à Bussy Saint-Georges plus tard, le taux d'occupation des différents magasins de la BnF atteint 98 %, et l'accroissement naturel des collections (+ 6 kilomètres linéaires par an, hors dons) menace la pérennité des collections et bâtiments.

 

D'ici 2023, la BnF souhaite implanter ses collections en fonction des usages, pour en faciliter l'accès, grâce à une gestion plus dynamique des documents qu'elle conserve, tout en améliorant leur sûreté et leur sécurité.

 

Sur une plus longue période, d'ici 2050, la BnF se lance dans un schéma directeur immobilier, dont les objectifs sont les suivants :

 

  • Pour ce qui est des sites existants : 
  • Recherche d’optimisation des sites qui seront maintenus dans le patrimoine de la BnF (et des différents espaces qui les composent) 
  • Recherche de valorisation immobilière pour la BnF (cession de sites, de droits…), notamment en vue de faciliter le financement du nouveau site de conservation 
 
  • Pour ce qui est du nouveau site de conservation : 
  • Montage financier, montage opérationnel et faisabilité architecturale du nouveau site de conservation, pour lequel les besoins globaux en termes de capacité de conservation et de surface ont été estimés entre 390 et 460 kml, correspondants à une surface, en magasinage de type traditionnel (8,5 ml/m2) à une surface de stockage de 45.000 à 60.000 m2 environ.

 

Ce nouveau site de conservation pourrait être construit à Bussy Saint-Georges, ou non, et la question se pose de la conservation, justement, du site existant.

 

2017-2021 : les grands défis de la BnF, et
comment elle compte les relever

 

En attendant, ces questions immobilières risquent de soulever un certain nombre de protestations, notamment du côté des personnels, qui dénoncent les conditions actuelles de la rénovation du Quadrilatère Richelieu ainsi que les projets immobiliers déjà évoqués par la BnF. Ainsi, avec la bénédiction du ministère des Finances, la rue de Valois entendrait céder des bâtiments qui lui appartiennent et qui abritent certains départements spécialisés de la BnF. C'est le cas du site du 2, rue de Louvois, qui abrite la Musique, et dont l'état, malgré la présence d'amiante, est jugé « satisfaisant », voire « très satisfaisant » par la Direction générale des Finances publiques dans le Schéma pluriannuel de stratégie immobilière de l’opérateur Bibliothèque nationale de France (BnF)...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.