medias

Sauvée par ses clients, la librairie Récréalivres envisage sereinement l'avenir

Julien Helmlinger - 03.10.2016

Edition - Librairies - librairie jeunesse - financement participatif - Récréalivres Ulule


La librairie du Mans, spécialisée jeunesse, a frôlé le désastre après avoir été victime de fraude bancaire. Au motif d’une falsification de chèque « indécelable », on ne lui rembourse pas les 6750 euros détournés. Contraint alors de recourir au crowdfunding pour sauver ses meubles, l’établissement a finalement pu compter sur la communauté des lecteurs. Le temps d’une campagne sur la plateforme Ulule, elle a réuni non moins de 19.000 euros. 

 

Crédits : Récréalivres

 

 

Gwendal Oules, gérant de Récréalivres, doit être sur un petit nuage. Il était encore menacé de fermeture il y a un mois, mais désormais il peut envisager l’avenir en toute sérénité. Grâce à ses clients, qui ont été plus de 600 à se mobiliser pour sa boutique. « C’est une source de surprise, de joie et de réconfort. Cela montre que les gens tiennent à l’existence des librairies indépendantes » a-t-il confié à France Bleu.

 

Alors que 7000 euros auraient suffi à éponger la dette liée à l’escroquerie, l’apport total de ce financement participatif a dépassé la barre des 19.000. La différence doit notamment permettre d’assainir la trésorerie.

 

Voilà qui permettra peut-être aussi de développer de nouveaux projets. Quoi qu’il en soit le libraire est d’ores et déjà annoncé à la 25e heure du livre, le salon qui se tient au Mans les 8 et 9 octobre, « avec un beau plateau d’auteurs ».

 

(via France Bleu)




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.