Sauvée par ses clients, la librairie Récréalivres envisage sereinement l'avenir

Julien Helmlinger - 03.10.2016

Edition - Librairies - librairie jeunesse - financement participatif - Récréalivres Ulule


La librairie du Mans, spécialisée jeunesse, a frôlé le désastre après avoir été victime de fraude bancaire. Au motif d’une falsification de chèque « indécelable », on ne lui rembourse pas les 6750 euros détournés. Contraint alors de recourir au crowdfunding pour sauver ses meubles, l’établissement a finalement pu compter sur la communauté des lecteurs. Le temps d’une campagne sur la plateforme Ulule, elle a réuni non moins de 19.000 euros. 

 

Crédits : Récréalivres

 

 

Gwendal Oules, gérant de Récréalivres, doit être sur un petit nuage. Il était encore menacé de fermeture il y a un mois, mais désormais il peut envisager l’avenir en toute sérénité. Grâce à ses clients, qui ont été plus de 600 à se mobiliser pour sa boutique. « C’est une source de surprise, de joie et de réconfort. Cela montre que les gens tiennent à l’existence des librairies indépendantes » a-t-il confié à France Bleu.

 

Alors que 7000 euros auraient suffi à éponger la dette liée à l’escroquerie, l’apport total de ce financement participatif a dépassé la barre des 19.000. La différence doit notamment permettre d’assainir la trésorerie.

 

Voilà qui permettra peut-être aussi de développer de nouveaux projets. Quoi qu’il en soit le libraire est d’ores et déjà annoncé à la 25e heure du livre, le salon qui se tient au Mans les 8 et 9 octobre, « avec un beau plateau d’auteurs ».

 

(via France Bleu)