Sauver les bouquinistes de Paris, qui “meurent en silence”

Camille Cado - 09.06.2020

Edition - Société - bouquiniste paris patrimoine - bouquiniste paris petition - bouquiniste coronavius consequence


Les librairies ont subi de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire du coronavirus. Et les bouquinistes n’ont pas fait exception. Alors que de nombreuses boites vertes restent encore fermées le long des berges de Seine, une pétition a été lancée pour soutenir ces « braves marchands d’esprit ».
 
 
 

Originaires de Bordeaux et Sanguinet, dans le sud-ouest de la France, Cloé Artaut et Grégoire Cazcarra ont lancé la pétition « Sauver les bouquinistes, un enjeu de civilisation ! » pour soutenir ces libraires de livres anciens et d’occasion.

L’initiative, soutenue par l’Association culturelle des bouquinistes de Paris et de son président Jérôme Callais, part d’un constat : les bouquinistes « meurent en silence, loin des caméras et de l’attention médiatique. Et nous les laissons mourir ». Le ton est donné. 
 

Les bouquinistes des Quais de Seine : plus que jamais en danger


« Les bouquinistes souffraient déjà d’une concurrence de plus en plus accrue, notamment avec l’essor des détaillants en ligne, dont Amazon, évidemment. Mais aussi des vendeurs de bibelots sur les quais de Seine », nous explique Grégoire Cazcarra, contacté par ActuaLitté.

Et de dénoncer : « Ils exerçaient déjà leur métier dans des conditions financières terribles. On ne choisit pas d’être bouquiniste pour bien gagner sa vie. »

Ainsi, la crise du coronavirus a contribué à fragiliser davantage ces professionnels, déjà en perte de vitesse. Mais alors qu’aujourd’hui, les bouquinistes sont autorisés à reprendre du service, de nombreuses boites vertes restent fermées. « Il y a eu une perte de motivation terrible de la part des bouquinistes », constate l’étudiant bordelais. 

Et cela s’accompagne d’une baisse significative de leur clientèle, due notamment au manque de touristes, qu’ils soient étrangers ou venus des régions de France.

« On a compris que seuls les consommateurs pouvaient les sauver », reprend Grégoire Cazcarra. « C’est d’ailleurs pour cela que nous avons adressé notre pétition aux citoyens et non à des ministres. » L’objectif étant d’encourager les Parisiens, les Franciliens et les Français en général à retrouver le chemin des bouquinistes pour relancer leur économie.

Un geste que les deux étudiants qualifient de « choix de civilisation », mais également de « rébellion contre une société ne jurant que par la viralité du numérique, qui par son attrait maladif pour la nouveauté en devient amnésique et néglige son passé ».
 

Un trésor de notre patrimoine culturel national

 

D’ailleurs, le fait que cet appel pour éveiller les consciences et susciter un sursaut collectif soit lancé par de jeunes étudiants revêt un caractère symbolique. « Nous faisons partie de cette nouvelle génération totalement digitale, attachés aux réseaux sociaux, et pourtant, nous sommes là à défendre un symbole de notre patrimoine culturel français. »

Et de reprendre : « Ils incarnent quelque chose de très fort, y compris pour les non parisiens, comme nous. Ils symbolisent tout un imaginaire, une certaine idée de la France : libre, romantique, littéraire. »

 

CRISE SANITAIRE : la librairie d'occasion fragilisée


« Je veux croire que le confinement a encouragé certains à retrouver le goût de la lecture et, peut-être, à redonner de l’intérêt à ces lieux et à cette convivialité dont on a été privé pendant des mois », confie Grégoire Cazcarra « Échanger avec les bouquinistes est un luxe : c’était évident hier, et nous espérons que cela redeviendra important. »

Inscrites au Patrimoine culturel immatériel du Ministère de la Culture depuis 2018, les boîtes de bouquinistes représentent plus de quatre siècles de tradition dont l’avenir et la postérité « sont aujourd’hui entre vos mains et dans vos portefeuilles », précisent-ils dans la pétition.
 

 Alors, amoureux des livres, de Paris ou d’ailleurs, dès que les conditions sanitaires vous le permettront, par pitié : flânez ! Baladez-vous sur les quais de Seine, arrêtez-vous un instant pour observer ces véritables étendages de civilisation que sont les célèbres boites vertes et laissez-vous séduire par l’appel chaleureux des milliers de livres qu’ils renferment.


La pétition est disponible à cette adresse et rassemble à cette date plus de 600 signatures.


Photographie : Bouquiniste sur les quais de la Seine, 2012 (Philippe Alès, CC BY-SA 3.0)




Commentaires
Je viens de signer,cette cause m'est chère mais à quand un formulaire en français alors qu'avec Change.org,c'est le tout à l'anglais ?

Certain que cela bloque certains signataires non bilingues qui n'auront pas nécessairement la patience d'utiliser Google Translate !

Mais bravo pour ce combat et pour le texte cultivé et lyrique,totalement convaincant.

Parfait.

Soutenez-les !

CHRISTIAN NAUWELAERS
Paris sans les bouquinistes c'est... Paris vidé de son esprit, de ses œuvres littéraires, c'est Paris sans neurones, ce n'est plus Paris
Je signe pour défendre les bouquinistes mais en retour j ' attends un sourire aimable ,c ' est gratuit , et un comportement commercial , c ' est conseillé dans le commerce , tout type de commerce .
Je signe pour les Bouquinistes .Sans eux Paris n'est Plus Paris ! Mon fils est Bouquiniste et le confinement a été catastrophique ! bon courage à tous
Les bouquinistes sont des acteurs importants dans le secteur touristique et culturel de Paris..
quand je retourne a paris mon grand plaisir est de faire un tour sur les quais pour voir ces bouquinistes qui me laissent un si beau souvenir
Je signe parce que les bouquinistes font partie du ciment des quais de Seine. Sans eux, la Seine pourrait déborder et noierait l'identité de Paris. Et si la Seine, par malheur, s'asséchait, l'âme des bouquinistes, je te parie, qu'elle ferait pleuvoir toutes les pluies du monde pour la renouveler. Parce qu'elle est magique. Et que sans elle, sans elle nous serions tous un peu perdus en marchant sur les quais de Seine.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.