Sauvons l'université attend davantage du gouvernement

Clément Solym - 27.02.2009

Edition - Société - sauvons - université - réformes


Malgré les dernières déclarations de François Fillon qui se voulait rassurant, le collectif Sauvons l’université estime que les propositions du gouvernement ne vont pas encore assez loin. Si le Premier ministre revient sur les suppressions de postes annoncées dans le supérieur, il faudrait même aller jusqu’à en proposer en supplément.

Pour mieux se faire entendre, le collectif appelle, tout comme la coordination nationale des universités, à une journée de manifestation le jeudi 5 mars 2009. Il s’agira également de protester contre la réforme de la formation et du recrutement des futurs enseignants.

Le gouvernement doit s’engager à ne pas supprimer de postes dans les universités en 2010 et 2011 mais bien plutôt de donner davantage de moyens horaires pour augmenter l’encadrement des étudiants.