Sauvons la recherche reste sceptique quant à l'engagement du gouvernement dans la recherche

Clément Solym - 21.11.2008

Edition - Société - Sauvons - recherche - projet


A partir du 20 novembre, le projet de budget 2009 entrera en discussion au Sénat. Les crédits affectés à l’enseignement supérieur et à la recherche restent, selon le président de Sauvons la recherche (SLR), nettement insuffisant pour rattraper le retard français dans ce domaine.

Pour Bertrand Monthubert, la promesse de 1,8 milliard d’euros est fictive. Aux côtés de ces fonds, 900 postes sont amenés à disparaître. Il faut savoir que « sur les 863 millions supplémentaires consacrés en 2009 à la recherche, il faut compter 620 millions d’euros de crédit impôt recherche (CIR) ce qui est considérable. » Ce crédit d’impôt offert aux entreprises n’assure en rien que cela permettra à davantage de doctorants d’être embauchés. Au micro d’EducPros, le président de Sauvons la recherche, Bertrand Monthubert, s’explique sur ce problème.