medias

Sauvons nos commerces, des bons d'achat pour aider sa librairie

Antoine Oury - 22.04.2020

Edition - Librairies - Sauvons nos commerces - bons achat librairie - librairies réouverture


Confrontée à une situation exceptionnelle et contrainte à l'arrêt de son activité, la librairie indépendante française va encore une fois devoir prouver sa capacité de résilience. Outre le soutien moral des fidèles clients, elles peuvent compter sur plusieurs initiatives pour alléger les charges et aider à préparer l'après. La plateforme Sauvons nos commerces propose ainsi d'acheter des bons d'achat, à venir dépenser plus tard dans sa librairie de proximité.

Capture d'écran de la plateforme Sauvons nos commerces


Association à but non lucratif, Sauvons nos commerces est une initiative lancée par Mathieu Maure et Claire Bretton, qui travaillent dans le secteur technologique, accompagnés par une vingtaine de volontaires qui ont monté la plateforme. « La situation actuelle leur a montré l’importance de la solidarité, mais aussi de leurs vies de quartier que nous avons tous hâte de retrouver », indiquent-ils sur le site.

L'idée derrière le site est simple, et a déjà été mise en œuvre, à un niveau individuel, par certains libraires : la plateforme permet de s'offrir des bons d'achat auprès d'une librairie, de les payer, pour les dépenser après le confinement, à la réouverture des commerces. En attendant, le commerçant est payé, ce qui redonne un peu d'air à sa trésorerie.

« Nous ne prenons aucune commission sur les transactions et n'utiliserons pas vos données dans un but commercial. Notre partenaire Lydia s’engage également à ne facturer aucun frais d’encaissement et de service jusqu’au 30 Juin 2020 », précise la plateforme Sauvons nos commerces.
 

Tous les bons d'achat acquis via la plateforme seront valables jusqu’au 30 juin 2021. Du côté des commerçants, il est nécessaire de se créer un compte professionnel auprès du service de paiement Lydia, pour pouvoir récupérer les fonds.
 
Sauvons nos commerces vient s'ajouter aux nombreux moyens disponibles pour soutenir sa librairie de proximité, notamment une autre plateforme, Je Soutiens Ma Librairie.

Rappelons que le marché du livre a perdu 30,96 % en valeur sur le mois de mars, avec un impact très fort sur les points de vente : les librairies de niveau 1 accusent un recul de 52,4 % des ventes, tandis que les enseignes (GSS Culturelles) perdent 48,93 %. Les grandes surfaces alimentaires chutent également de 49,70 % et le secteur librairie niveau 2, auquel est associé internet, perd seulement 45,84 %.


Commentaires
Un peu plus pratique que le bon d'achat la tactique utilisé par Hayaku Shop, la prévente des Mangas qui vont sortir
Pour sauver la peau de tout le monde achat à distance et librairies, il faut faire comme pour le Cinéma une "chronologie des médias" :

-Jour J sorties en librairies et en numériques

-J+90 achat discount sur Amazon Fnac (à distance) avec remise de 10% et FDP gratuit
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.